Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Presse
FISST : Un document de politique national en cours d’élaboration

Du 08 et 09 Novembre, Bamako sera sous les projecteurs du Forum international de la sécurité et la santé des travailleurs. Plusieurs pays d’Afrique francophone on fait le déplacement pour participer aux nombreuses plénières organisées à cet effet. La Côte d’Ivoire étant le pays mis à l’honneur, sera accompagnée du Sénégal, du Tchad, du Cameroun, de l’Algérie, du Maroc et de la France. Le thème central de cette édition est : “ la prévention des risques professionnels au cœur des exigences stratégiques des entreprises en Afrique ”.

La sécurité et la santé des travailleurs sont en effet une discipline très large qui recouvre de nombreux domaines spécialisés. Elle vise tous les aspects du bien-être social,psychique et physique des travailleurs. Ce forum a donc été organisé pour réfléchir aux voies et moyens et pour garantir de façon efficiente la sécurité et la santé des travailleurs, les employeurs comme les salariés. Le thème des plénières tourneront autour des programmes de santé et de sécurité, touchant à la médecine du travail, à l’hygiène industrielle, à la cybercriminalité, à la formation, à la sécurité des machines, à l’ergonomie, à a psychologie, etc…

Au Mali, le domaine de la prévention des risques représente réellement un enjeu majeur. La question de Sécurité, Santé au Travail et de Prévention des Risques est peu mise en évidence malgré l’importance capitale de ce sujet. L’absence d’espace de cet genre sur le sujet est remarquable. C’est sur ce constat frappant que l’équipe organisationnelle s’est donnée pour mission de réunir autour de ces sujets les principaux acteurs : États, Collectivités Territoriales, Entreprises, Universitaires, Professionnels du Mali, d’Afrique et du monde.

Mais on ne peut omettre que c’est une préoccupation prise à bras le corps au niveau du nouveau gouvernement. A la fin de son discours, Mme la ministre du travail et de la fonction publique, Raki Tall, assurait en ces mots  : “ Le gouvernement et mon département sont en train de mettre en place un document de politique national sur la sécurité et la santé au travail”. Elle assurait l’auditoire de la prise en compte de cette thématique alarmante à l’heure où les mutations économiques sont en train de bouleverser les normes sociales.

Elle a rappelé que “ Le Mali a ratifié le 12 avril 2016, la convention 155 de l’Organisation Internationale du Travail (OIT) et son protocole de 2002 sur la santé et la sécurité au travail”. C’est dans ce cadre que le document de politique national est « en chantier » pour la mise en œuvre effective de ces conventions. De surcroît, lors de la conférence sociale qui sera organisée prochainement pour l’apaisement du climat social, cette question de la santé et de la sécurité au travail sera au cœur des débats. Par ailleurs, la ministre a félicité cette initiative qui tend à être un espace d’échange professionnel sur cette thématique surtout en présence de personnalités politiques, économiques et scientifiques du Mali, d’Afrique de l’Ouest et du reste de l’espace francophone.

Le représentant du Maroc a d’ailleurs félicité le Mali, lors de son intervention au premier panel, de l’existence d’un ministère « qui fait directement l’alliance entre celui du travail et de la fonction publique ». A ses dires c’est une réponse concrète aux conventions internationales. Il félicite le Mali pour l’organisation de ce forum qui sort du lot : « La notion du dialogue que le ministre a souligné, veut dire qu’il y existe un effort de construction qui est aujourd’hui fondamentale. La stratégie nationale adoptée par le Mali n’est plus un choix de formalisme. Et inclure cette stratégie de dialogue est une conviction aujourd’hui, la pièce angulaire de toute politique sociale et économique ».

La promotion de la Sécurité et de la Santé au Travail ainsi qu’à la cybercriminalité et la Sécurité Globale des entreprises seront au coeur des discussions en ces deux jours du FISST. Plus de 200 participants y sont et Douze (12) exposants, neuf (9) plénières et vingt-Huit (28) panels sur les 2 jours de Forum. Pour entre autres objectifs : « Rassembler des acteurs économiques souhaitant s’engager dans une démarche visant à la promotion de la maîtrise des risques en milieu professionnel »

Le forum est organisé par CA2D (Consortium Africain pour le Développement Durable) (CA2D), MALI ASSISTANCE SERVICE (MAS) et BINTHILY COMMUNICATION. Le parrain de cette édition M.Diadié Sankaré, PDG du groupe SAER.

Aissata Keita,

Bamako, le 08 Novembre 2018

©AFRIBONE

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2018 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés