Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Sur le fil de l’actu...
Le festival Noël Hip Hop : La thématique des VBG au centre des préoccupations

La 6e édition du festival est prévue, comme à son habitude, du 22 décembre au 24 décembre 2018 au palais de la culture. C’est un festival annuel qui vise à mettre en valeur la culture hip-hop, ceci à travers “toutes ses composantes, telles que : le rap, la danse, le slam, le graffiti etc…”selon Kaou Kaba, promoteur de l’évènement.

L’objectif du festival est de contribuer au changement de comportement à travers des thèmes récurrents de la vie. Les activités de cette année seront tournées vers la thématique sur “la violence basée sur le genre et la santé de la reproduction des jeunes”. Elles commenceront par des ateliers de formations suivis par une présélection à partir du 17 novembre jusqu’au 15 décembre 2018.

Pendant le festival, il y aura des activités telles que des forums de discussion, des ateliers de formation, le concours final de rap, de dance et de slam. Cette dernière activité était la principale du festival qui s’appelait d’antan “ Rap à Noël ”. Le but à l’époque était de récompenser les fans du rap malien. Aujourd’hui, le festival a atteint un niveau plus important grâce au professionnalisme de ses promoteurs. M.Kaou Kaba invite de ce fait les uns et les autres à soutenir le festival qui d’après lui est de nos jours “l’unique festival de hip hop qui a su perdurer dans le temps en atteignant six éditions grâce au sérieux qui y est mis”.

Dans le cadre de cet évènement est organisé en amont, des ateliers de formation. Comme celui du mois d’octobre, sur les violences basées sur le genre. 30 jeunes activistes étaient formés durant cet atelier pour prendre le relais de la communication à travers les réseaux sociaux et les médias classiques. Pour pouvoir à leur tour informer leur entourage sur les dangers de la non-communication autour de cette thématique. Le tout dans une ambiance divertissant. Comme pour rendre hommage au proverbe qui dit “On apprend mieux en s’amusant”. C’est l’esprit même du “festival noël hip hop”.

Même sans aide gouvernementale, le festival arrive à se frayer un chemin dans la culture hip hop au Mali. Ils comptent plutôt sur des aides privés venant d’ONG ou d’entreprises commerciales.

Aissata Keita

Bamako, le 06 Novembre 2018

©AFRIBONE

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2018 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés