Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Sur le fil de l’actu...
G5 Sahel : Le Collège sahélien de sécurité a un nouveau siège

Organe de formation du G5 Sahel basé à Bamako depuis 2017, le Collège sahélien de sécurité vient d’être doté par le gouvernent malien d’un nouveau siège. La semaine dernière, à la faveur d’une cérémonie officielle qui a enregistré la présence du ministre de la Sécurité et de la Protection civile le général de division Salif Traoré et de plusieurs responsables du G5 Sahel, les travailleurs du Collège sahélien se sont officiellement installés dans leur nouveau siège sis à Faladié.

Seul organe de formation du G5 Sahel opérationnel, le Collège sahélien de sécurité s’est désormais installé dans son nouveau siège grâce à l’accompagnement du gouvernement malien. La cérémonie d’inauguration de la nouvelle installation du Collège a été une occasion pour son coordinateur, le général Moro Diakité, de remercier le gouvernement du Mali pour ce geste en faveur de la promotion de la sécurité dans l’espace du G5 Sahel. « Le conseil d’administration a jugé positif le résultat du Collège sahélien de sécurité » a aussi révélé le coordinateur du Collège.
Quant au secrétaire permanent du G5 Sahel, il a exprimé à son tour toute sa satisfaction au regard du résultat engrangé par le Collège sahélien de sécurité après un peu plus d’une année d’exercice. A en croire M. Maman Sambou Sidikou, depuis sa reprise d’activité, le Collège sahélien a déjà réalisé à Bamako 4 séminaires thématiques et 3 exercices. A ceux-ci s’ajoutent, 4 formations techniques dispensées à Ouagadougou, Niamey, N’Djamena et Nouakchott.

« Au total 366 ressortissants du G5 sahel dont 20% de femme ont bénéficié de l’apport du Collège en un peu plus d’un an d’exercice » dira-t-il. Et le secrétaire permanent de souhaiter de tout son vœu de voir le Collège sahélien de sécurité devenir un réel vecteur de transmission de savoir.

Avant de couper le ruban symbolique, le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, le général de division Salif Traoré, a au nom du gouvernement, rappelé l’intérêt que les plus hautes autorités du Mali accordent au G5 Sahel à travers le Collège sahélien de sécurité. En plus de la mise à disposition d’un siège au Collège, le général Salif Traoré a aussi rassuré de l’accompagnement du gouvernement en termes de ressources humaines. Avant d’appeler les pays du G5 Sahel à plus d’initiative pour que le financement des activités du collège soit entièrement pris en charge par les pays du champ.

Il est à rappeler que les formations du Collège sahélien concernent les cadres des forces de défense et de sécurité, de l’administration judiciaire issus des pays du G5 Sahel, à savoir, le Mali, le Burkina Faso, le Niger, le Tchad et la Mauritanie.

Oumar B. Sidibé

Le Débat du 17 Septembre 2018

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2018 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés