Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Le Républicain
Second tour du scrutin du 12 août 2018 au Mali : Grace-Mali fait le point

L’AMS-UNEEM (Amicale des Anciens Militants et Sympathisants de l’Union Nationale des Elèves et Etudiants du Mali), à travers son organe de veille des élections (Grace-Mali), a organisé un point de presse le 16 août 2018 à son siège (Daoudabougou) une conférence de presse. Elle a été animée par le secrétaire général du bureau de coordination de l’AMS-UNEEM, El Hadj Seydou Partrice P. Dembélé.

Le peuple malien dans sa grande majorité, dit le secrétaire généra Seydou Patrice Dembélé, vient d’exercer son droit de vote pour la défense des idéaux démocratiques et l’attachement au principe de l’alternance au pouvoir conformément à l’article 30 de la constitution qui dispose que « le président de la République est élu pour cinq ans au suffrage universel direct et scrutin majoritaire à deux tours.nIl est rééligible qu’une fois ».

Par patriotisme, poursuit-il, volonté de réconciliation nationale pour l’instauration d’une paix durable, la mise en œuvre des accords issus du processus d’Alger, toutes les institutions de la République et les forces vives de la nation ont accepté l’organisation et le déroulement des opérations électorales dans les conditions exceptionnelles et consensuelles avec l’accompagnement des observateurs de la communauté internationale.

A l’issue des dites opérations, indique El Hadj Seydou Partrice P. Dembélé, les candidats Ibrahim Boubacar Kéita et Soumaila Cissé ont obtenu le maximum de voix requis pour le second tour dont les résultats ont été proclamés par qui de droit. Le groupe de réflexion et l’action civique pour les élections, a rappelé le secrétaire général, a déployé encore 400 observateurs pour le second tour des présidentielles à travers huit régions du Mali.

Pour le groupe, dit-il, le vote s’est déroulé dans un climat apaisé en général, sauf une forte pluie qui s’y est invités presque partout, le 12 août 2018. Grace-Mali, poursuit Seydou, exhorte l’ensemble du peuple malien à faire confiance aux institutions électorales compétentes, pour accueillir les résultats dans la sérénité et dans la légalité. « Que l’esprit républicain prévale comme l’esprit sportif à l’issue d’un match dont l’issue est toujours sanctionnée par une défaite et une victoire. », souligne le premier responsable de l’Ams-uneem.

L’Ams-uneem appelle le gagnant à faire preuve d’humilité et d’esprit républicain pour collaborer avec toutes les sensibilités politiques sans exclusive. Mieux, indique-t-il, qu’il procède à une entreprise de réconciliation nationale pour rassembler les maliens autour de la devise sacrée.

Comme recommandation, conclu El Hadj Seydou Partrice P. Dembélé, nos vifs remerciements vont à l’endroit de nos amis observateurs internationaux qui sont venus nombreux nous assister et livrer leurs vécus et leurs conseils. Nous remercions, dit-il, les acteurs du processus électoral et le gouvernement pour avoir entendu notre appel pour la réouverture de la radio renouveau FM qui avait été fermée entre les deux tours du scrutin.

Hadama B. Fofana

17 Aout 2018

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2018 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés