Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  L’Annonceur - hebdo (mercredi)
Renforcement des Capacités de Recherche en Afrique : La société économique du savoir au service de l’enseignement supérieur

C’est avec un grand intérêt que l’UNESCO attend les résultats qui seront délibérés aujourd’hui par les participants de la première conférence internationale sur le renforcement des capacités de recherche en Afrique qui prendra fin cet après midi.

Ouverte depuis le lundi 09 novembre 2009 par Mme la Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la recherche Scientifique du Mali, madame Siby Ginette Bellegarde. Cette conférence a pour thème « Développement de la recherche dans les universités africaines à travers les réseaux régionaux et internationaux de recherche et du savoir et l’utilisation des technologies de l’information et de la communication ».

Une opportunité pour les pays africains d’intégrer la société de l’économie du savoir qui repose sur quatre piliers majeurs à savoir un environnement économique propice aux transactions du marché, l’éducation avec une pondération plus élevée pour l’enseignement supérieur, la recherche et l’innovation et les technologies de l’information et de la communication.

Elle est aussi une composante majeure du projet de formation des chercheurs de l’Université de Bamako financé par le gouvernement Japonais et mis en œuvre conjointement par le bureau de l’UNESCO et de l’Université de Bamako.

La tenue de cette rencontre va aussi contribuer à la mise en œuvre de trois plans d’action de l’Union africaine conçus dans le cadre du développement de l’Afrique dans le contexte de la mondialisation à savoir : le plan d’action de la deuxième décennie de l’éducation en Afrique (2006-2015), le plan d’action consolidé sur la science et la technologie en Afrique et le plan d’action régional de l’Afrique sur l’économie du savoir.

Le représentant de l’UNESCO au nom de son Directeur Général a félicité le président de la république du Mali M. Amadou Toumani Touré pour sa vision de l’enseignement supérieur et de la recherche qui cadre bien avec les exigences de la société de l’économie du savoir.

Il a, par ailleurs, souligné que cette conférence sera bénéfique pour les pays francophones qui se sont engagés dans la mise en œuvre de la réforme (Licence Master Doctorat) en vue de contribuer à la promotion de la mobilité académique et la construction de l’espace africain de l’enseignement supérieur et de la recherche.

La ministre Mme Siby Ginette Bellegarde a salué la mobilisation faite au tour de cette 1ère conférence internationale sur Renforcement des Capacités de Recherche en Afrique après avoir souhaité la bienvenue aux participants venus pour la circonstance. Elle a ensuite réaffirmé la disponibilité de son département.

Les représentants du Bureau régional de l’UNESCO pour l’éducation en Afrique, du Réseau mondial des Université pour l’innovation, l’union internationale des télécommunications, de l’Association pour le développement de l’éducation en Afrique, de la Commission nationale des Universités du Nigeria et l’Association des universités Africaines prennent part à la conférence.

Signalons que la dite conférence sera suivie les 13 et 14 novembre d’un atelier de renforcement des capacités sur l’utilisation des technologies virtuelles pour améliorer la qualité de l’enseignement et de la recherche au cours duquel quatre technologies seront abordées durant l’atelier.

Mariétou Konaté

12 Novembre 2009.

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2018 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés