Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  L’ Indicateur du Renouveau
La poste : Les nouvelles orientations de la direction

La Poste du Mali a tenu mercredi 8 août un conseil d’administration extraordinaire. C’était sous la présidence de son président directeur général, Ibrahima Haïdara. A l’ordre du jour : les nouvelles orientations de la Poste.

A peine installé dans ses fonctions, le nouveau président directeur général de la Poste du Mali, Ibrahima Haïdara a tenu à informer les agents des nouvelles orientations. C’est pourquoi une session extraordinaire du conseil d’administration a été organisée mercredi. Un seul point était inscrit à l’ordre du jour : l’appropriation des nouvelles orientations et la vision de la direction générale.

Rappelant à ses agents les instruments juridiques de son service, Ibrahima Haidara a expliqué que la Poste du Mali est sous un régime juridique actuel créée par l’ordonnance N°2011-012/P-RM du 20 septembre 2011. Établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC), les missions de la poste sont entre autres : le service postal universel, les services réservés et le recouvrement des valeurs commerciales, les services postaux non réservés, les services financiers et surtout toutes les transactions financières au nom d’autres établissements. Sa vocation principale est de participer au développement social et à la croissance économique du pays à travers la mise à disposition d’un service postal universel de qualité accessible à toutes les populations.

Pour la mise en œuvre de cette vision, le nouveau PDG souhaite s’appuyer sur des axes prioritaires qui sont : la valorisation du patrimoine de la Poste, la rationalisation des ressources et la meilleure gouvernance et enfin la restructuration de l’entreprise. « Il va falloir faire une priorité, la création d’une direction transversale et les grandes fonctions telles que les ressources humaines, les finances, la comptabilité, le marketing, la communication, l’administration, le système d’information.

Encore, faudra-t-il penser à la mise en place de quatre structures verticales orientées. Il s’agit de la Poste Services, la Poste digitale, la Poste Finances et la Poste mobile. Ces services consistent à créer un opérateur virtuel de télécommunication qui se basera sur les réseaux existants pour fournir des services de téléphonie à moindre coût afin de permettre l’exploitation des services digitaux de la Poste en plus des fonctionnalités classiques d’un réseau télécom », a informé M. Haïdara. Il a insisté sur la synergie d’actions autour de cette vision qui nécessite une approche participative dans sa mise en œuvre.

Bréhima Sogoba

10 Aout 2018

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2018 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés