Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Autres Actus
En un mot : Cour "résiduelle"

Il semble que certains des présumés "Neuf Sages" ne soient pas du tout contents des "injonctions" des observateurs internationaux, notamment ceux de l’Union européenne qui n’ont absolument pas confiance en notre Cour constitutionnelle dont la partialité a traversé les 27 ans de démocratie provoquant par moments la colère de nombre de nos politiciens, dont l’actuel président de la République et ses alliés de l’Adéma qui lui reprochaient de leur avoir volé leur victoire en 2002.

Avec les soupçons de corruption relayés sur les réseaux sociaux et l’épisode de la révision avortée de la Constitution marquée par l’avis d’une simple insécurité résiduelle malgré les centaines de localités où l’Etat a été chassé et des centaines de morts, les Maliens ne peuvent guère faire confiance en une Cour qui a été désavouée par le président de la République qui a finalement retiré son projet de réforme constitutionnelle.

DAK
L’Indicateur du Renouveau du 02 Aout 2018

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2018 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés