Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Autres Actus
Élection présidentielle du 29 juillet : Ras Bath appelle à voter Soumaila Cissé

Le collectif pour la défense de la République battra campagne aux cotés de l’Urd pour porter Soumaila Cissé à Koulouba à la suite de la présidentielle de juillet prochain. C’est du moins ce qu’a annoncé hier le porte-parole du CDR, Mohamed Youssouf Bathily dit Ras Bath à la faveur d’une conférence de presse.

Conformément aux recommandations des conclusions de ses concertations populaires du 24 et du 25 mars dernier, les responsables du Collectif pour la défense de la République étaient hier face à la presse. Objectif : dévoiler le nom du candidat du CDR à la présidentielle de juillet prochain. Et c’est le candidat de l’Urd, Soumaila Cissé, qui a été finalement choisi parmi les 8 candidats qui ont réagi au manifeste du CDR, a annoncé Ras Bath. « Conformément aux recommandations des concertations populaires qui ont eu lieu ici à Bamako les 24 et 25 mars avec la participation de 480 délégués du CDR, nous avons adressé notre manifeste à tous les candidats sauf IBK. Et ce sont seulement huit (8) qui ont réagi » précisera le porte-parole du CDR. Avant d’ajouter que le choix de Soumaila Cissé découle de trois critères d’évaluation. Il s’agit de l’adhésion du candidat à la vision du CDR et son aptitude à mettre en œuvre son manifeste. Aussi, la représentativité de l’appareil politique du candidat. Egalement, la grande connaissance du pays par le candidat et son rapport avec l’international.
S’agissant du premier critère, Ras Bath dira que sur les 147 mesures contenues dans le manifeste du CDR, qu’ils ont eu 119 points de convergences avec le programme de L’URD, 13 points d’accords et 4 points de désaccords.

En ce qui concerne la représentativité de l’appareil politique qui porte le candidat, Ras Bath indiquera que les résultats des dernières élections communales ont milité en la faveur de Soumaila Cissé. Selon lui, parmi les candidats qui ont réagi au manifeste du CDR, c’est celui de l’URD qui vient en tête de peloton. « Lors de l’élection communale du 20 novembre dernier, l’URD a obtenu 1729 conseillers », s’en défendra le porte-parole du CDR.

Et Ras Bath de terminer son explication par le 3eme critère que le CDR avait mis sur la table, à savoir la connaissance du Mali par le candidat et son rapport avec l’international. Sur ce point, Ras Bath martèlera que les différents postes occupés par Soumaila Cissé lui a sans doute permis de connaitre l’Etat et le Mali. Et le guide du CDR de corroborer que le passage de M. Cissé à la tête de l’Uémoa peut constituer un motif d’espoir quant à son aura international.

Oumar B. Sidibé

Du 29 juin 2018

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2018 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés