Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Situation du pays
Découvertes de fosses communes : L’Armée ouvre une enquête

Que s’est-il passé le 13 juin dernier à Nantaka et Kobaka, deux localités maliennes situées non loin de Mopti, de l’autre côté du fleuve Niger ? Trois fosses communes auraient été découvertes à quelques kilomètres des deux villes. Vingt-cinq corps en tout ; vingt-cinq Peuls. L’armée serait responsable de ce massacre, selon des témoins cités par RFI.

Contactés aussi par la radio française, le porte-parole du gouvernement et le ministre de la Défense déclarent qu’une enquête a été ouverte. Le chef d’état-major est saisi. Mais les deux responsables affirment d’ores et déjà que « l’armée n’est pas impliquée dans ces événements, s’ils s’avèrent vrais ».


MENAKA : les ONG ferment leurs portes
Toutes les ONGs de Ménaka ont fermé leurs portes en signe de solidarité à Médecin du Monde Belgique dont le siège avait été cambriolé dans la nuit du jeudi à vendredi 8 juin. La suspension des activités des autres ONGs varie d’une ONG à une autre. Au niveau d’IRC, la suspension va durer 2 jours selon son manager. Lors du braquage des locaux de Médecin du Monde Belgique, 9 ordinateurs et deux motos ont été enlevés et les locaux vandalisés. Les cambrioleurs ont emporté également une somme d’argent .Le CICR n’a pas suspendu ses activités.


GAO : les écoles publiques arrêtent les cours
Les écoles publiques de Gao ne travaillent plus tandis que les élèves des écoles privées continuent à suivre les cours. Cette situation suscite un mécontentement chez certains parents d’élèves qui interpellent les autorités scolaires à prendre des dispositions.

L’Indicateur du Renouveau du 19 Juin 2018

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2018 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés