Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Le Débat
Lutte contre les déchets plastiques : Le directeur de l’AEDD loue les efforts du gouvernement

Selon le directeur de l’Agence de l’environnement et du développement durable (AEDD), Bourema Camara, d’énormes efforts sont consentis par le gouvernement du Mali depuis quelques années à travers plusieurs actions pour combattre la pollution des déchets plastiques.

L’édition 2018 de la quinzaine de l’environnement se tient du 5 au 17 juin. Elle est une campagne de communication à grande échelle visant à changer le comportement du citoyen par rapport à l’environnement.

Pour l’édition 2018, deux dates sont dans l’agenda environnemental international à savoir le 5 juin, Journée mondiale de l’environnement dont le thème cette année est « Combattre la pollution plastique » et le 17 juin, Journée internationale de lutte contre la désertification avec comme thème « La terre a de la valeur, Investissez-y ».
Au cours d’une conférence de presse, tenue le jeudi dernier au Parc national de Bamako, le directeur de l’Agence de l’environnement et du développement durable (AEDD), Bourema Camara, a dévoilé les grandes lignes de la quinzaine et les nombreux efforts consentis par les plus hautes autorités pour faire face à la pollution des déchets plastiques.

Selon le directeur de l’AEDD, Boureima Camara, la quinzaine de l’environnement met en lumière les dispositifs nationaux en matière de forêt, d’eau, d’énergie et de terre, qui sont les domaines fondamentaux en matière de protection de l’environnement. Chacun de ces domaines est essentiel au cadre de vie des populations.

Il a ajouté que l’initiative vise à développer un cadre de partenariat environnemental avec toutes les catégories d’acteurs pour un changement de comportement positif en vue de la durabilité du patrimoine commun

À en croire à M. Camara, la connaissance de l’ensemble de ces dispositifs permettra aux citoyens de comprendre véritablement les enjeux qui s’imposent par rapport à la protection de l’environnement de notre pays, tout en contribuant à la protection de l’environnement sur le plan universel.

Quant à la problématique de la pollution des déchets plastiques, le directeur a noté que : « Pour tous les pays africains, les déchets plastiques sont devenus un fléau. Pour ce qui nous concerne, nos terres sont en train de devenir incultes à cause de l’excès de plastique sur les espaces cultivables ; nos animaux sont en train de mourir en consommant les sachets plastiques à la place de l’aliment au cours des pâturages ; les poissons deviennent rares parce que les fonds des eaux sont envahis par des sachets plastiques.

Pour combattre ce fléau, d’énormes efforts sont consentis par le gouvernement du Mali depuis quelques années à travers plusieurs actions, qui sont entre autres l’augmentation régulière du budget au secteur (une hausse de 54 milliards FCFA entre 2016 et 2017), une meilleure capacité de mobilisation des ressources nationales pour la mise en œuvre des projets et programmes de gestion durable des ressources naturelles, de l’environnement et d’adaptation aux changements climatiques », a-t-il ajouté.

Abdrahamane Diamouténé, Stagiaire

Du 12 Juin 2018

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2018 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés