Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Presse
MOC de Kidal : L’arrivée du premier contingent de soldats maliens

Des soldats maliens sont arrivés ce vendredi 4 avril à Kidal dans le cadre de la mise en œuvre du Mécanisme Opérationnel de Coordination (MOC). L’objectif est de participer à des patrouilles mixtes avec des groupes armés signataires de l’Accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger. Il s’agira aussi d’instaurer la confiance entre l’armée malienne et les groupes armés impliqués dans le processus de paix mais aussi et surtout de rassurer les populations.

Selon le gouverneur de la région de Kidal, Sidi Mohamed Ag Icharach, la présence à Kidal des éléments des Forces armées et de sécurité du Mali (FAMa) constitue à la fois une phase importante pour la mise en œuvre de l’Accord et un signal fort du retour de l’État dans cette région contrôlée depuis 5 ans par les ex rebelles. "Je souhaite que tout le monde s’implique sérieusement et sincèrement pour éviter tout couac qui pourrait remettre en cause la crédibilité du processus", prêche le chef de l’exécutif régional.

Pour la Coordination des Mouvements de l’Azawad (CMA), l’arrivée de tous ces éléments qui devraient participer à la constitution du MOC est un " espoir pour la paix". Toutefois, son porte-parole, Mohamed Ould Mahmoud, rappelle que la CMA reste dans la logique du respect de ses engagements. " Comme nous l’avons dit au niveau de la CMA, nous allons nous acquitter de tous nos engagements jusqu’au bout", a promis Mohamed Ould Mahmoud.

Pour les responsables de la Plateforme, il s’agit d’ "un pas important" qui vient d’être franchi dans la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation. Selon Fahad Ag Mahmaoud, secrétaire général du GATIA, membre de la Plateforme, l’arrivée des Famas ouvre la voie de la normalisation et du retour dans les girons de la République de cette localité qui a échappé au contrôle de l’État depuis 2012. " C’est dans la suite logique de la mise en œuvre de l’Accord. Dans l’Accord, tout doit revenir sous le contrôle de l’Etat. Et cela se fera progressivement", a souligné Fahad Ag Mahamoud, secrétaire général du Gatia.

L’opérationnalisation du MOC de Kidal avait été annoncée pour le 30 avril dernier par les autorités maliennes et la Médiation internationale. Elle devrait survenir au même moment que celle de Tombouctou. Le MOC de Kidal devrait comprendre 51 combattants au départ dont 17 de l’armée malienne, 17 de la CMA et17 de la Plateforme.

Avec ST

L’Indicateur du Renouveau du 07 Mai 2018

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2018 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés