Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Situation du pays
Lutte contre la criminalité transfrontalière entre Mali-Niger : Eucap Sahel peaufine ses stratégies

Un séminaire de deux jours se tient à l’école de maintien de la paix de Bamako du 03 au 04 Mai dans le but d’améliorer la coopération transfrontalière entre EUCAP Sahel Mali et EUCAP Sahel Niger.

Ce séminaire de Bamako fait suite à un premier séminaire dédié au renforcement de la coopération transfrontalière entre le Mali et le Niger, organisé en décembre 2017 à Niamey avec l’appui des deux missions (EUCAP Sahel Mali et EUCAP Sahel Niger)
Lors du séminaire de Niamey, les délégations maliennes et nigériennes ont formulé des recommandations concrètes portant sur l’amélioration de la coopération transfrontalière, notamment dans les domaines de la gestion.

Le séminaire de Bamako se propose de reprendre les recommandations stratégiques de Niamey et de les décliner dans des priorités opérationnelles concrètes.
La rencontre vise entre autres à : redynamiser la coopération policière /judiciaire transfrontalière entre le Mali et le Niger, améliorer la coopération opérationnelle et l’échange d’informations sur la criminalité organisée plus particulièrement la traite des personnes et le trafic de migrants. Mais aussi la mise en place d’une coopération opérationnelle entre les services de lutte contre le terrorisme

Ces objectifs cadrent avec les priorités stratégiques du ministère de la Sécurité et de la Protection civile, notamment la lutte contre le terrorisme et la criminalité transfrontalière.

Pour rappel Eucap Sahel a soutenu les autorités maliennes dans la création de la brigade d’investigations spécialisées, le processus de recrutement du personnel et le développement des projets et des formations devant permettre à l’ensemble du Pôle judiciaire spécialisé de pouvoir mener à bien leurs missions.

Au-delà de ça la mission s’est aussi investie dans les initiatives d’appui d’une meilleure gestion des frontières pour poursuivre dans le futur en plein accord avec les priorités opérationnelles

Fatoumata Fofana
Tjikan du 04 Mai 2018

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2018 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés