Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Situation du pays
Restauration de la paix et la sécurité a Gao : Comment la Minusma mène la bataille

Dans la région de Gao, la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (Minusma) reste l’un des maillons forts du processus de retour de la paix et de la stabilité. Sur le terrain, ses actions font des résultats appréciables.

Depuis son installation dans la Cité des Askia en 2014, la mission onusienne du Mali s’investit dans tous les domaines pour faire revenir la paix et la sécurité dans cette ville classée zone à haut risque. « La Minusma soutient toutes les actions civiles ou militaires dans les cadres de la promotion de la paix. C’est notre raison d’être ici à Gao », nous a confié un élément de la Minusma.

C’est cette dynamique que la Minusma organise et soutient des formations des forces de sécurité malienne dans le cadre du maintien d’ordre. Elle apporte aussi son soutien logistique aux forces armées et de sécurité dans le cadre de l’exécution de leur mission de protection des personnes et de leurs biens. En plus des patrouilles en solo, des patrouilles mixtes, nocturnes et journalières, sont organisées avec les forces armées et de sécurité et les forces du Mécanisme opérationnel de la coordination (Moc).

L’organisation onusienne est membre active du cadre de concertation sur la sécurité, qui regroupe les autorités administratives et municipales de la Gao, les représentants des forces de défense et sécurité, les groupes signataire de l’accord pour la paix et la réconciliation, les notabilités et les membres de la société civile. La sensibilisation de la population pour faciliter la restauration de la paix et le vivre ensemble, mais aussi la lutte contre l’insécurité grandissante dans la région sont aussi des missions de la Minusma à Gao.

Pour mieux communiquer et sensibiliser, la Minusma entretient de bonnes relations avec les médias de la région. « La Minusma collabore avec le bureau de coordination régionale de l’Union des radios et télévisions libres du Mali (Urtel) de Gao pour faire avancer l’agenda médiatique dans le processus de paix. Cette collaboration s’intensifie du jour en jour avec des soutiens en équipement des différentes radios de la localité », nous a confié Issa Idrissa Maïga, coordinateur régional de l’Urtel Gao.
« La Minusma fait beaucoup pour le retour de la paix et la cohésion sociale. Ce qui n’arrange pas les bandits armés dans leurs bisness. Ce qui fait que tous ceux qui servent à la Minusma sont des cibles des bandits armés », a-t-il ajouté. Avant de rassurer que « les forces nationales font de leur mieux pour sécuriser les populations et leurs biens à Gao ».

Malgré les difficultés, la Minusma n’est pas prêt à céder. « La Minusma ne va pas céder à la menace. Elle a une mission et elle va tout faire la mettre en exécution », a promis N’Deye Yande Kane, chef de la division Droit de l’homme du secteur de Gao.

Youssouf Coulibaly, depuis Gao

L’Indicateur du Renouveau du 19 Avril 2018

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2018 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés