Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Dossiers
Évaluation à mi-parcours du PADES : Des améliorations restent à faire malgré les résultats engrangés

L’Hôte Onomo a servi de cadre le 11 avril 2018, sous la présidence du Directeur Général de l’Enseignement Supérieur, Pr Abdoulaye Salim Cissé, représentant le Ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, à l’atelier d’évaluation à mi-parcours du Projet d’Appui au Développement de l’Enseignement Supérieur (PADES) du Mali.

C’était en présence du représentant du projet à la Banque Mondiale, Adama Ouedrago, et le coordinateur du projet Niche, Ouindinda Nikiema.

Les objectifs de l’évaluation sont les suivants : évaluer le changements obtenus au cours des deux premières années de mise en œuvre des activités du projet ; vérifier l’atteinte des objectifs de développement du projet pour s’assurer de son état de mise en œuvre en lien avec le cadre des résultats au regard des indicateurs fixés ; apprécier la cohérence des indicateurs proposés au démarrage des activités par rapport aux actions concrètes en cours et les résultats attendus du projet ; analyser les difficultés et contraintes qui impactent négativement la mise en œuvre des activités en vue de les circonscrire. Le rapport a été présenté par le consultant Ibrahim Barry qui a relever les constats suivants : l’identification des acquis obtenus et des problèmes rencontrés dans la mise en œuvre du projet ; constats relatifs aux progrès accomplis vers l’atteinte des résultats. Il a survolé aussi les acquis et tendances positives et problèmes rencontrés, et donner quelques pistes pour la formulation de recommandations et des perspectives.

Le Pr Abdoulaye Salim Cissé, représentant le Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, a salué le partenariat fécond qui prévaut autour de ce projet et qui le rend plus efficace, avant d’encourager les uns et les autres à renouveler l’offre de formation pour l’atteinte des objectifs par le projet.

Pour Adama Ouedrago, il s’agit aujourd’hui, de s’arrêter, de s’interroger sur la pertinence des actions faites depuis le démarrage du Pades en 2015, nous dire qu’il y a des résultats engrangés, mais aussi des choses à améliorer pour atteindre les objectifs que le projet s’est fixé. « En sommes, rectifier le tir de tout ce qui n’est pas satisfaisant dans la mise en œuvre du projet, pour chercher toujours à mieux faire dans le cadre des ressources disponibles », déclare Adama Ouedrago.

Le coordinateur du projet Niche, Ouindinda Nikiema, de dire que c’est un exercice complémentaire qui fera école. Je pense, dit-il, les résultats qui ont été atteints sont des éléments qui constituent une avancée de l’enseignement supérieure au Mali. Le Pades et le Niche, a-t-il rappelé, sont deux projets fixés à l’amélioration de l’offre de formation, d’améliorer la gouvernance de l’enseignement supérieur au Mali.

Hadama B. Fofana

Le Républicain du 13 Avril 2018

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2018 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés