Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Situation du pays
Taoudeni : 5 présumé jihadistes tué suite à un raid attribué à Barkhane

C’est l’agence Menastream, spécialisée dans le décryptage des sites jihadistes qui relaie l’information.

Selon elle, les soldats français de l’Opération ont mené, tôt dans la matinée d’hier, un raid meurtrier, à environ 150 km au nord de Tombouctou, vers Araouane. Ce qui aurait permis de tués 5 présumés éléments du JNIM et l’arrestation d’autres.
Rappelons que le dimanche dernier, les forces françaises ont annoncé avoir tué au moins une trentaine de présumés jihadistes vers la frontière nigérienne. Une opération qui aurait été menée en collaboration avec l’armée malienne et des combattants de la Coalition GATIA-MSA.

KIDAL : Deux casques bleus tués dans une attaque

Une attaque au mortier contre le camp de la Mission de l’ONU au Mali (MINUSMA), à Aguelhok au nord de Kidal, jeudi 5 avril, a fait deux morts et dix blessés.
« A 18h45, les soldats de la paix ont essuyé des tirs de mortier, dont plusieurs ont atteint leur camp », a annoncé la MINUSMA dans un communiqué. Selon la note, deux Casques bleus ont été tués et 10 autres blessés, dont certains grièvement.
La Mission onusienne « rappelle que les attaques visant les forces de maintien de la paix des Nations unies peuvent constituer des crimes de guerre en vertu du droit international et que leurs auteurs doivent être appréhendés et poursuivis ».
Elle réaffirme, par ailleurs, sa détermination « à appuyer les efforts pour rétablir une paix et une sécurité durables au Mali ».

Avec Kibaru

Le Débat du 09 Avril 2018

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2018 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés