Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Le Républicain
Ascension du Mont Kilimandjaro : Oumou Saïdou Guindo, une fierté nationale oubliée ?

Au moment où le ministre des sports s’apprête à décorer deux professionnels maliens de l’escalade, qui ont grimpé le Mont Kilimandjaro en 2012, nous avons un devoir de mémoire pour avoir publié en 2003, l’histoire de la première malienne à escalader cette montagne longue de 5 895 m d’altitude, au Nord Est de la Tanzanie.

La première malienne à grimper le Mont Kilimandjaro s’appelle Oumou Saïdou Guindo, le 27 novembre 2003, à l’âge de 17 ans. Elle obtenait ainsi le premier certificat délivré à un Malien par Kilimandjaro National Parc de Tanzanie. C’est le certificat n°6082 / 03 du 27 novembre 2003. Cette prouesse réussie par notre compatriote, une fierté nationale, a fait l’objet d’article de presse d’un journal malien, en l’occurrence, Le journal Le Républicain à produire un papier.

Au moment où les deux hommes, des professionnels de l’escalade, seront décorés par le ministre des sports pour avoir réussi en 2012, à escalader le Mont Kilimandjaro, les ministres de la Culture Mme N’Diaye Ramatoulaye Diallo et du Tourisme Nina Walet Intalou sont interpellées sur le succès d’une autre brave femme qui a, elle aussi, réussi à escalader le toit de l’Afrique, le Mont Kilimandjaro. Elle s’appelle Oumou Saïdou Guindo et détient à cet effet un certificat délivré par les autorités touristiques de Tanzanie depuis de 2003, assenant ainsi la preuve, s’il en était besoin, qu’elle pouvait réussir là où ses compatriotes hommes et d’autres, vont réussir près d’une décennie après elle. Bravo Oumou pour cette prouesse ! Vous pouvez vous aussi prétendre légitimement à la décoration des autorités de votre pays. Les femmes ministres du gouvernement malien sont interpellées. Au même titre que les ministres des sports et des Affaires étrangères. Si la médaille au Mali n’était pas un machin taillé sur mesure.

B. Daou
Du 19 Février 2018

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2018 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés