Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Presse
Attaques de Boni et Soumpi : Menaces contre les ennemis et encouragements pour les FAMa et ses alliés

Le Mali a connu son nième attaque terroriste sur son territoire. Moins pire et plus pire que d’autres, cette attaque a une fois de plus suscité la colère des autorités maliennes et l’indignation de son peuple et du monde entier.

Humainement, il n’y a pas de qualificatif à l’acte barbare, ignoble causant la mort de 26 personnes civiles jeudi dernier dont des enfants et des femmes. Tellement inhumain, qu’il n’a été revendiquée par qui que ce soit. Avant de sécher les larmes de cette ignominie, les forces de mal, ni loi, ni foi, ont frappé un camp des Fama à Soumpi.

Le bilan est lourd, 14 soldats maliens tués, 15 blessés et des dégâts matériels importants. Du côté de l’ennemi, les FAMa ont neutralisé 17 éléments avant de reprendre le contrôle du camp.

En cette circonstance douloureuse, le président de la République Ibrahim Boubacar Kéita, a reporté son voyage sur Addis-Abeba, pour une réunion de l’Union Africaine pour apporter le soutien et la solidarité de l’Etat aux parents des victimes et la population de la localité. A cette occasion il a assuré de la détermination de l’Etat malien et de ses partenaires à riposter aux barbares. Il a promis une montée en puissance des Forces armées maliennes et leur partenaire G5-Sahel dans les mois à venir.

Il n’a pas caché une fois de plus son optimisme pour un Mali émergent malgré les difficultés actuelles et pour cela son espoir reste les FAMa. "Le Mali se relèvera et continuera sa marche glorieuse, personne n’arrêtera le Mali […] Nous fondons beaucoup d’espoir sur nos Forcée armées de défense qui sont à l’épreuve qui sont armées d’un courage inébranlable avec courage et détermination".

Youssouf Coulibaly

L’Indicateur du Renouveau du 29 Janvier 2018

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2018 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés