Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Presse
Mise en place de la police de proximité dans les communes de Bamako et environs : Les forces de sécurité et les élus locaux se concertent

Dans le cadre de la mise en place de la police de proximité pour assurer la sécurité des personnes et de leurs biens, le Ministère de la Sécurité et de la Protection Civile a organisé le mercredi 24 janvier dernier, une journée d’échanges entre les services centraux de la sécurité (Gendarmerie Nationale, Police Nationale, Garde Nationale, Protection Civile) et les élus locaux (les maires des communes de Bamako et environs).

C’était sous la présidence du secrétaire général du département, Azer Kamaté, en présence du Directeur Général de la Gendarmerie Nationale, Satigui dit Moro Sidibé, de la Protection Civile, Seydou Doumbia, du Chef d’état-major de la Garde Nationale et du représentant du Directeur Général de la Police Nationale. La rencontre a eu lieu dans la salle de réunion du Ministère de la Sécurité et de la Protection Civile.

Cette rencontre a été organisée pour permettre aux services centraux de la sécurité et aux élus locaux de définir un plan d’actions qui permettra aux communes urbaines et rurales de mieux prendre en compte la question de la sécurité.

Dans son intervention, le représentant du ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, Azer Kamatéa indiqué que cette rencontre est due à leur volonté commune d’offrir un cadre de vie meilleure à leurs concitoyens. Selon lui, la police de proximité permettra de mieux assurer la sécurité des personnes et des biens à travers sa diligente mise en œuvre. Mais aussi, elle permettra de mieux préparer la mise en place des commissions sécurité au niveau des différentes communes pour enfin aboutir à la grande commission intercommunautaire au niveau du District de Bamako.
« Chaque commune doit du reste être dotée d’une sécurité regroupant tous les acteurs impliqués. Cette démarche témoigne de tout l’intérêt que le Ministère en charge de la Sécurité accorde à la Police de proximité et cette approche ne pourra donner des résultats probants que lorsque chacun d’entre nous y mettra du sien », a-t-il souligné.

Pour le Directeur Général de la Gendarmerie Nationale, Satigui dit Moro Sidibé, ils sont à une phase de test avec le District de Bamako et le reste viendra avec le temps dans les régions.

Il a rappelé qu’ils ont participé à la rencontre internationale des chefs de Police et de Sécurité aux Etats-Unis en 2016 à Sandiego et en 2017 à Philadelphie. A toutes ces occasions dit-il, ils ont eu de merveilleuses opportunités pour mieux coordonner le travail de la Police de proximité.

« Depuis ces rencontres, nous nous sommes mis dans la posture de mieux travailler ensemble avec la participation de toutes les forces de sécurité. C’est ce qui explique la présence massive de la Police Nationale, de la Gendarmerie, de la Garde et la Protection Civile autour des maires des communes urbaines et rurales autour de Bamako », a-t-il soutenu. Avant d’affirmer que ce n’est qu’un début. Car ils entendent mieux maitriser l’organisation et faire une opération test de grande nature dansle District de Bamako. Et plus tard dit-il, ils vont corriger les erreurs et essayer d’améliorer le cadre de travail et de collaboration entre les collectivités et les forces de sécurité. A en croire Satigui dit Moro Sidibé, après cette étape, ils vont essayer de développer la même expérience toujours en synergie au niveau des autres régions, mais en tenant compte des particularités de ces régions.

Pour mieux protéger les populations et leurs biens, le Directeur Général de la Gendarmerie Nationaleestime qu’il faut identifier et mettre en collaboration, les couches sociales, les notabilités, les autorités, les entités et tous les secteurs d’activités qui ont un rôle à jouer dans le cadre de la sécurité.

« Il s’agit de faire participer tout le monde mais de manière coordonnée en donnant à chacun, un rôle efficace à jouer pour des résultats meilleurs qui vont faire le bonheur de nos populations », a conclu le Directeur Général de la Gendarmerie Nationale.

Fily Sissoko

Le Tjikan du 26 Janvier 2018

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2018 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés