Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Autres Actus
Énergie renouvelable : Badougou-Djoliba a sa centrale électrique

C’est une réalisation de la société allemande Africa Green Tec. Le "Conteneur solaire de multifonctionnalité à l’impact social" de Badougou Djoliba dans la Commune du Mandé a une capacité de production de 45 KW. Il a été inauguré le samedi 9 décembre, sous la présidence de S. E. Toumani Djimé Diallo, ambassadeur du Mali à Berlin, représentant le président de la République.

La joie et la fierté se lisaient sur tous les visages à Badougou-Djoliba, le samedi dernier. La population vivait ses derniers instants dans l’obscurité. La société allemande Africa Green Tec s’apprêtait à inaugurer son "Conteneur solaire de multifonctionnalité à l’impact social".

Ce projet d’électrification rurale est né d’une vision commune d’un couple de nationalité allemande et malienne. Il s’agit de Schreiber Torsten et Mme Schreiber Aïda Moussa Ndiaye, qui après plusieurs visites au Mali ont nourrit le vœu d’apporter leur contribution dans le développement local à travers la promotion des énergies renouvelables. D’où l’initiative du conteneur solaire. Après Mourdiah dans le cercle de Nara en 2015, Badougou-Djoliba dans la Commune du Mandé vient d’avoir sa centrale électrique.

"Le premier projet pilote a été installé à Mourdiah sur un conteneur 20 pieds d’une capacité de 32 KW crédos. Celui de Badougou-Djoliba est un conteneur 40 pieds d’une capacité de 45 KW, d’un stockage de batteries au lithium, la dernière génération", a indiqué Oumar Maïga, directeur d’Africa Green Tec Mali. En plus de la production d’électricité, il est prévu "dans les semaines à venir l’installation d’un système de wifi-satellitaire et un système de traitement d’eau d’une capacité de 30 000 litres par jours", a-t-il annoncé.

Après Mourdiah et Badougou-Djoliba, Africa Grenen Tec compte équiper cinquante villages maliens d’un conteneur solaire en 2018. "Nous allons accompagner le gouvernement malien dans son programme présidentiel d’urgence sociale. Pour ce faire, nous allons investir dix millions d’euros, soit 6,5 milliards de FCFA au Mali en 2018. Ce qui permettra d’installer des centrales solaires", a souligné Oumar Maïga.
Pour Abdoulaye Seydou Sissoko, Secrétaire général du ministère de la Promotion des investissements et du Secteur privé, ce projet va révolutionner la vie des populations bénéficiaires. "En effet, l’énergie solaire offre d’innombrables avantages aux populations. Elle permet d’améliorer le cadre de vie des populations. Elle offre l’opportunité de lire et d’apprendre dans des conditions idoines. Elle offre aux populations la possibilité de pouvoir exercer des activités génératrices de revenus, notamment la vente des produits frais, etc.", a précisé M. Sissoko.

En coupant le ruban symbolique, l’ambassade du Mali à Berlin (République fédérale d’Allemagne) a salué le couple Schreiber pour l’initiative. Représentant le président de la République à cette cérémonie, S. E Toumani Djimé Diallo a assuré Africa Green Tec de l’accompagnement du gouvernement pour le succès du projet.
Les autorités administratives et coutumières de Badougou-Djoliba ont promis au donateur de faire bon usage de l’infrastructure.

Maliki Diallo

L’Indicateur du Renouveau du 12 Décembre 2017

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2018 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés