Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Dossier
« Investir en Zone Franc » : les correspondants locaux IZF renforcent leur capacité

Ils doivent être opérationnels pour une actualisation efficiente du site WWW. IZF. net
Le Radisson Blu hôtel a servi de cadre le mardi 21 novembre dernier à l’ouverture d’un atelier de quatre jours à l’intention des correspondants locaux IZF. La cérémonie d’ouverture de la rencontre était présidée par la présidente de l’Association IZF, l’ancien ministre Madame Bouaré Fily Sissoko. Elle s’est déroulée en présence du Conseiller du représentant résident de la Commission à Bamako, Ayih Atahi Agbobly, et les représentants des 14 pays qui partagent le FCFA, en plus des Comores et la France.

Organisé par la Commission de l’Union Économique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) et la Communauté Économique de l’Afrique Centrale, (CEMAC), ce séminaire s’inscrit dans le cadre du renforcement des capacités des points focaux de « Investir en Zone Franc ». Il vise à renforcer la capacité des membres de l’association, afin qu’ils puissent dynamiser le réseau afin d’être opérationnels pour une actualisation efficiente du site WWW. IZF. net. Le site est une initiative des ministres de l’Economie et des Finances. Il a été créé pour, entre autres, promouvoir les investissements en Zone Franc, et renforcer les capacités commerciales des entreprises implantées dans la zone, accroître leurs expositions, contribuer à leur insertion dans le commerce mondial et enfin appuyer l’entrepreneuriat des jeunes.

Quatre jours durant les participants à cet atelier plancheront sur trois principales thématiques : la gestion de l’identité numérique et la réputation en ligne à l’ère du numérique ; la Communication digitale et le Web marketing et les médias sociaux, outils incontournables pour les entreprises.

Dans son allocution d’ouverture des travaux de la session, la présidente de l’Association a rappelé l’importance de la rencontre. « La stigmatisation a modifié les tendances de la consommation de notre société. Alors, afin de rester compétitive, toute entreprise doit être également connectée et donc faire évoluer ses relations avec les consommateurs à l’aide du numérique »>a-t-elle souligné.

Selon Madame Bouaré Fily Sissoko, l’Association a pour ambition de faire du site IZF, un espace numérique francophone des affaires, par la mise à disposition d’informations économiques et commerciales fiables et crédibles sur l’Afrique et pour l’Afrique. Pour ce faire elle propose que les services utilisés sur le site de l’association WWW.IZF.net soient adaptés aux évolutions technologiques.

De son côté le conseiller du représentant résident de la Commission à Bamako a souligné que le renforcement des capacités est un levier important pour impulser une dynamique au travail si délicat des correspondants locaux IZF chargés d’actualiser les données du site izf. net. Ayih Atahi Agbobly rassuré les participants de sa présence à leur côté pour la réussite du séminaire.

Rappelons que la formation est assurée par le Cabinet malien Green Mind Academy.

Mohamed Nanan Keita

Le 22 Septembre du 23 Novembre 2017

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2017 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés