Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Autres Actus
En un mot : Des signataires pas sincères

Si l’épisode Moussa Mara a été différemment commenté, la visite du Premier Ministre Abdoulaye Idrissa Maïga, en 6e région dans la localité de Soumpi, cercle de Niafunké, est plus qu’un symbole.

En voulant se rendre sur le terrain, AIM ne pouvait douter qu’un plan machiavélique avait été tracé pour d’abord saboter son initiative qui est d’apporter un réconfort aux populations locales, jusqu’ici senties abandonnées par le niveau national. Ensuite, le chef du gouvernement entendait soutenir la troupe en butte à une recrudescence des attaques terroristes. Des militaires portent plusieurs casquettes : lutter contre le terrorisme, sécuriser le territoire et les populations et participer à la construction de routes vitales pour la région.

Quoi de plus normal que d’encourager un tel geste dont la portée révèle d’un sacrifice ultime. Mais, face aux sabotages au quotidien, les signataires de l’accord, très présents, collaborent peu avec les FAMa. D’où la question de leur sincérité, eux qui clament la paix et le développement. Le hic est que ces groupes armés ne condamnent pas les agressions et ne font rien pour apaiser la tension.

DAK

L’Indicateur du Renouveau du 09 Novembre 2017

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2017 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés