Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Dossiers
Semaine de l’Intégration Africaine : Les Etats Unies d’Afrique, un rêve réalisable

Du 13 au 15 Octobre 2017, Bamako a abrité la semaine de l’Intégration Africaine sous le thème « Exploiter le dividende démographique grâce à l’investissement dans la jeunesse ». Le pari de la mobilisation a été gagné par le ministère des Maliens de l’Extérieur et de l’Intégration Africaine en partenariat avec la jeunesse de l’Union Africaine sous le leadership du ministre de tutelle, Dr Abdrahamane Sylla. Ce dernier a lancé un appel à l’endroit de la jeunesse Africaine en général et de la jeunesse malienne en particulier pour être le fer de lance pour la communauté africaine. Diverses activités ont été menés au cours de ces 03 jours qui sont entre autres : un atelier de formation des femmes sur « Les avancées et les insuffisances des textes de la CEDEAO en faveur de l’intégration Africaine » ; une caravane de l’Intégration Africaine composé des communautés africaines vivant au Mali ; des conférences débats etc.

Sur les berges du fleuve Niger, dans l’enceinte de la cour du Palais de la culture Amadou Hampâté Bah étaient réunies des milliers d’africains pour dire que « Les Etats Unies d’Afrique c’est maintenant ou jamais ». Visiblement satisfaite de cette mobilisation de taille, Mme Camara Aîssata Camara, Présidente de la Fédération des Communautés Africaines au Mali a salué la présence des pays africains présents à ce rendez-vous. Il s’agit de la République Démocratique du Congo (RDC), du Bénin, Sénégal, Burkina Faso, Niger ...

En se considérant comme le bras séculier du ministère des Maliens de l’Extérieur et de l’Intégration Africaine, Mme Camara a remercié les plus hautes autorités du pays pour la grande considération porté à leur égard. Son intervention a été suivie par la prestation de l’ensemble instrumentale du Mali et de la prestation folklorique des différentes communautés présentes. Quant au ministre des Maliens de l’Extérieur et de l’Intégration Africaine, Dr Abdrahamane Sylla, il dira que la jeunesse malienne est le fer de lance du noble combat mené au quotidien. D’après lui, cette jeunesse a toujours montré son engagement en faveur du panafricanisme et de l’unité Africaine de 1960 à nos jours. Cette attitude, ajoutera le ministre, prouve la prédisposition de la jeunesse malienne à coopérer avec les autres jeunes africains pour réaliser les Etats Unies d’Afrique. Aussi-dit-il, la caravane de l’intégration Africaine vise à mobiliser les jeunes autour des idéaux du panafricanisme. Par ailleurs, lors de la conférence sur la « Problématique de la monnaie unique dans l’espace CEDEAO », le conférencier économiste de son état, Modibo Mao Macalou a fait savoir que la « monnaie commune va nous permettre à mutualiser nos efforts, nos ressources, d’adopter des politiques communes. Nous sommes dans un espace d’environs 300 millions d’individus, si nous étions un pays aujourd’hui nous serions peut-être le 18ème pays le plus riche au monde. Malheureusement nous ne commerçons pas beaucoup entre nous. Environs 10% seulement des échanges sont entre nous et les 90% de notre commerce se font entre nous et d’autres pays à l’extérieur alors que notre ambition à travers cette communauté économique est d’accroître la productivité et de la transformer pour créer de la valeur ajoutée ».

Sidiki Adama Dembélé

L’Indicateur du Renouveau du 16 Octobre 2017

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2017 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés