Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Le Républicain
Sébénicoro : Fin d’un casse-tête sur la route du cimetière

Circuler sur la voie allant de la mairie de Sébénicoro au cimetière était un cauchemar à cause de sa dégradation avancée. Le quartier n’ayant pas de caniveau, l’hivernage avait aggravé le piteux état de la route en question qui était difficilement praticable. Les petits ravins creusés par les eaux de pluie constituaient des obstacles pour les motocyclistes et les conducteurs de voiture qui sont nombreux à l’emprunter.
La fin du chemin de croix pour les habitants est venue de Moumouni Fofana, un résident de la commune, qui a pris l’initiative le 7 octobre de procéder au redressement de la voie avec un caterpillar et des camions.

La route longue de plus d’un kilomètre a été grattée et nivelée par le caterpillar qui a été loué pour l’occasion.

Les usagers ont retrouvé la joie de circuler sur cet axe dont l’entretien a coûté plus d’un million de francs CFA. Le plus important, c’est le service qui est rendu aux personnes qui se rendent au cimetière, un endroit régulièrement fréquenté par les habitants du quartier. Avant le nivèlement de la route, les cortèges funèbres passaient de moments difficiles avant d’atteindre le cimetière du quartier.

Sébénicoro et ses quartiers voisins sont dans un état lamentable, faute d’investissement dans les espaces publics. Moumouni Fofana, qui est le secrétaire général de la mairie de la commune du Mandé, vient de donner le ton en tant que citoyen. Il appartient à l’Etat et aux autres bonnes volontés de lui emboiter le pas. Des fontaines d’eau ont été ainsi mis au service des habitants du quartier voisin de Sibiribougou qui meurent de soif à cause de l’absence de robinets.

Soumaila T. Diarra

Du 12 Octobre 2017

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2016 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés