Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Autres Actus
En un mot : Avions de campagne ?

Le Mali vient d’acquérir 4 nouveaux avions dont deux hélicoptères de combat (Mi-35 blindés). L’acquisition de ces nouveaux appareils qui renforcement la flotte de l’armée malienne donne le moral aux troupes qui réclamaient depuis toujours appropriés pour la chasse aux terroristes. Le président de la République, Chef suprême des Armées, Ibrahim Boubacar Keita, semble réaliser un rêve. Sur ce coup, ses partisans et une frange de la population jubilent sur les réseaux sociaux tout ironisant parfois les opposants au régime utilisaient la question de l’armement comme une colle au régime.

IBK, dans sa sortie médiatique le mardi lors de la cérémonie organisée à l’aéroport de Bamako-Sénou n’a pas trouvé le mot juste pour mettre fin aux supputations et aux doutes. Le président restait non seulement évasif quant à la poursuite de la dynamique de renforcement de la flotte avec de nouveaux avions, mais aussi et surtout continue à laisser le flou sur la possibilité d’utilisation prochaine des engins acquis.

Le président a laissé comprendre que la réception de ces avions a été quelque peu précipitée. Les avions ont été acheminés sans qu’il y ait au préalable des abris pour les mettre à l’abri des intempéries comme le soleil et autres. Un avion conçu dans un pays où la température est constamment très basse exposé à un régime de chaleur de chaudron, il y a forcément de craindre. Ces engins sont de fabrication Russe. Un pays où la température est en dessous de 0°. Autre interrogation : les hélicoptères de combat disposent-ils de tous les accessoires pour être aussitôt opérationnels ? L’embargo qui pèse sur le Mali depuis 2012 va-t-il continuer à priver de ces avions les munitions nécessaires à l’emploi optimal ?

En attendant de tout savoir sur ces avions, certains Maliens estiment que ces avions demeurent des avions de campagne. Sauf qu’ils ne serviront pas à larguer des cadeaux de campagne électorale en 2018.

DAK

L’Indicateur du Renouveau du 05 Octobre 2017

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2016 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés