Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Le Républicain
Amadou Koïta, ministre de la jeunesse et de la construction citoyenne : ‘’Aujourd’hui, nous assistons à une montée vertigineuse de l’incivisme’’

Le Conseil de Cercle de Kati a servi de cadre le lundi 25 septembre 2017 au lancement de la 1ère édition de la Semaine nationale de l’éducation civique et d’éveil patriotique. L’objectif général de ladite semaine est de contribuer à promouvoir la citoyenneté, les valeurs et principes de la République et de la démocratie. La cérémonie de lancement était présidée par le ministre de la jeunesse et de la construction citoyenne, Amadou Koïta en présence des autorités administratives et coutumières de la région de Koulikoro et de nombreuses autres personnalités. Au cours de cette cérémonie, le ministre Amadou Koïta a donné le drapeau malien et le tableau de l’hymne national du Mali au maire de Kati et il a été fait président d’honneur de l’association des pionniers du Mali.

Pendant la Semaine Nationale d’Education Civique et d’Éveil Patriotique édition 2017, qui durera jusqu’au 2 octobre prochain, il sera inculqué aux jeunes les valeurs d’engagement citoyen, de civisme, de patriotisme et de paix à travers les causeries-débats dans les vestibules avec les anciens, des conférences sur les questions d’intérêt national dont la citoyenneté et le civisme. Au cours de la cérémonie d’ouverture, le vice-président du Recotrad (Réseau des Communicateurs Traditionnels pour le Développement du Mali) de Kati, Mamadou Dramé et du maire de Kati, El Hadji Yoro Wologuem, ont souhaité à ce que cette semaine éveil les consciences des uns et des autres. « Nous assistons à l’effritement moral de notre société.

De la famille, cellule de base de la société à la collectivité, l’on peut constater que le malien s’éloigne de plus en plus des valeurs sociétales qui autrefois, faisaient" sa gloire. Aujourd’hui, nous assistons à une montée vertigineuse de l’incivisme, des incivilités et des actes violents et barbares. C’est pour faire face à cette crise que, le Gouvernement du Mali, à travers le Ministère de la Jeunesse et de la Construction Citoyenne, a élaboré une Politique nationale de la Citoyenneté et du Civisme assortie d’un Plan d’Actions 2017-2021.Cette politique vient d’être approuvée par le Conseil des Ministres du mercredi 20 septembre 2017 », a souligné le ministre Koïta. Selon lui, la politique nationale de la citoyenneté et du civisme vise à construire un nouveau modèle de citoyen respectueux de ses droits et devoirs, pétri des valeurs de civisme et de solidarité et soucieux de la préservation du bien public.

A l’en croire, la mise en œuvre de, cette politique contribuera au développement économique, social et culturel du Mali, à travers le respect des symboles de l’Etat, le renforcement de la connaissance et pratiques des populations sur les principes de la République et de la démocratie. « Le Plan d’actions de la politique nationale de la citoyenneté et du civisme prévoit une série d’activités pour faire de la citoyenneté une réalité tangible au Mali.

Au nombre de ces activités figure l’organisation chaque année de la Semaine nationale d’éducation civique et d’éveil patriotique. La présente cérémonie consacre le lancement de l’édition 2017 dans la ville de Kati », a conclu le ministre. Au cours de cette cérémonie d’ouverture, le ministre Amadou Koïta a, au nom du gouvernement, donné le drapeau malien et le tableau de l’hymne national du Mali au maire de Kati. En outre, le ministre Koïta a été fait président d’honneur de l’association des pionniers du Mali pour avoir concrétisé la construction du Palais des pionniers du Mali à plus d’un milliard de FCFA.

Aguibou Sogodogo

05 Octobre 2017

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2016 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés