Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Dossier
Ministère de l’emploi et de la formation professionnelle : Les acteurs de la commande publique formés sur les procédures de passation de marchés publics

Le centre de formation de l’Agence nationale pour l’emploi (ANPE) abrite depuis hier, le lundi 11 septembre 2017, l’atelier de formation des acteurs de la commande publique du département du ministère de l’Emploi et de la Formation Professionnelle sur les procédures de passation, d’exécution, de contrôle et de règlement des marchés publics et des délégations de service public. La cérémonie d’ouverture de cet atelier de cinq jours était présidée par Maouloud Ben Kattra, le ministre de l’emploi et de la formation professionnelle.

Cette formation qui regroupe soixante participants, vise comme objectif global de sensibiliser et renforcer les capacités des acteurs des marchés publics du département sur les nouvelles dispositions régissant la commande publique. Les participants seront outillés spécifiquement sur le cadre législatif et réglementaire des délégations de service public, ainsi que des procédures des marchés publics et des délégations de service public.

Dans son discours d’ouverture, Maouloud Ben Kattra, le ministre de l’emploi et de la formation professionnelle, a indiqué que cet atelier est une suite logique de plusieurs sessions de formation, organisées à l’interne par la Direction des Finances et du Matériel de mars 2017 à nos jours, impliquant les cadres et agents de toutes les structures. Il convient de signaler, ajoute-t-il, que la saine gestion des marchés publics revêt une importance économique considérable. « Elle constitue, à n’en pas douter, un enjeu majeur de la gouvernance. En effet, la passation des marchés publics est la plus sensible, la plus délicate et voire la plus vulnérable à la mauvaise gouvernance ; eu égard au taux de 60% des ressources du budget de l’Etat et du concours financier des partenaires techniques et financiers, dépensés par ce biais », a soutenu le ministre.

M. K. Diakité

Le Républicain du 13 Septembre 2017

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2016 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés