Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Autres Actus
Nord du Mali : Toujours rien sur les causes du crash de l’hélicoptère allemand

Deux Casques bleus allemands sont morts fin juillet dans le crash de leur hélicoptère dans le nord du Mali. Les deux soldats de la Bundeswehr (armée allemande) faisaient partie du contingent allemand de la Mission des Nations unies au Mali (Minusma).

Selon le vice-amiral Joachim Georg Rühle, adjoint du chef d’état-major de la Bundeswehr, l’équipage n’a lancé "aucun appel de détresse" mais "aucun indice" n’indique pour l’instant une "intervention extérieure", a-t-il indiqué.

Les investigations sur les causes du crash sont menées par une commission d’enquête allemande à laquelle Airbus n’est pas associée.

Par ailleurs, Airbus a transmis une note à ses clients d’hélicoptères militaires Tigre les appelant à harmoniser les manuels de vols en cas de fortes turbulences atmosphériques, une mesure de "précaution" qui ne constitue pas une explication du crash d’un appareil allemand au Mali en juillet.

"Le bulletin d’alerte de service (Alert Service Bulletin - ASB) demande l’harmonisation des manuels de vol de toutes les variantes du Tigre pour des opérations dans des conditions de turbulences", indique Airbus Helicopters dans un communiqué publié jeudi.

"Il est également destiné à insister sur le fait que les équipages doivent adapter leur niveau de vigilance lorsqu’ils traversent des turbulences et que le pilote automatique est enclenché", ajoute le constructeur aéronautique.
En revanche, insiste Airbus Helicopters, "cet ASB ne constitue pas une déclaration sur les causes possibles de l’accident mais une mesure de précaution destinée à améliorer davantage la sécurité au sein de la flotte de Tigre." Avec AFP

L’Indicateur du Renouveau du 08 Septembre 2017

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2016 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés