Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Presse
Tombouctou et Taoudénit : Les équipes d’appui à la réconciliation mises en place

Avec l’installation des équipes régionales d’appui à la réconciliation à Tombouctou et à Taoudénit le jeudi dernier, c’est une étape importante qui vient d’être franchie dans la cadre du processus de paix.
 
Le ministère de la Réconciliation nationale vient de procéder à la mise en place officielle des équipes d’appui à la réconciliation des régions de Tombouctou et de Taoudénit. Avec comme seul slogan : "Engageons-nous pour un Mali réconcilié en paix où chacun compte".

Les cérémonies différées se sont déroulées le même jour, la salle de conférence de l’Institut des hautes études de recherches islamiques Ahmed Baba de Tombouctou pour la région de Tombouctou et la salle de conférence du gouvernorat de Taoudénit pour la région de Taoudénit avec un léger différé.

Pour cet événement qui marque une avancée significative dans la démarche de la paix et la cohésion sociale, les autorités administratives et politiques, les chefs de services régionaux et locaux, les notabilités de toutes les communautés et de toutes les confessions religieuses ont fait le déplacement. De même que la Minusma, certains partenaires techniques et des organisations humanitaires évoluant dans la région.
A l’entame de celle de Tombouctou, le gouverneur Koïna Ag Ahmadou dira que cette action est une étape clé dans la mise en œuvre de l’accord pour la paix et la réconciliation nationale au Mali. Avant d’ajouter que "la région de Tombouctou regorge d’immenses potentialités économiques et culturelles ; pour cela, nous devons créer les conditions d’une paix favorable et durable".

Il a rappelé les missions de l’équipe d’appui à la réconciliation qui se résument à la contribution au retour de la de la paix, à la stabilité et à la cohésion sociale par la sensibilisation des populations sur le processus de la paix, l’identification des mécanismes de médiation et de gestion des conflits locaux ; l’identification des forces sociales capables d’influer sur le règlement diligent des conflits et la promotion des initiatives locales, gages de soutien à la réconciliation.

Avec l’effectivité de la mise en place de cette équipe régionale d’appui à la réconciliation nationale, les autorités administratives de Tombouctou se disent conscientes que des plaies béantes du conflit seront ainsi traitées.
 
Taoudénit dans la même dynamique
La cérémonie de Taoudénit s’est déroulée sous la présidence du conseiller aux affaires administratives et juridiques du gouverneur de Taoudénit. Komba Samaké a fait une brève présentation de la région et ses multiples défis à relever avant d’affirmer que le processus de retour de la paix et de la sécurité se poursuit, malgré les différentes embûches qui sont constatées çà et là. Pour lui, sans paix, il n’y a pas de développement et tous doivent s’y mettre pour ramener la paix au nord comme au sud. 

Les deux chefs de l’exécutif régional de Tombouctou et de Taoudénit ont félicité les membres choisis pour animer ces équipes régionales d’appui à la réconciliation nationale et leur ont souhaité plein succès.

Le secrétaire général du ministère de la Réconciliation nationale, Attaher Ag Iknane, a fait remarquer que la réconciliation doit être une action qui s’inscrit dans la durée et de façon permanente dans nos actes de tous les jours afin de prévenir les conflits. Il a confié les équipes régionales d’appui à toutes les autorités présentes avant de les renvoyer à leur fonction.

Les membres choisis sur des critères comme la connaissance du milieu, l’attache aux populations, le sens de l’écoute sont au nombre de sept. Aussitôt investis, leurs présidents Abdrahamane Hamane Sidi de Tombouctou et Allal Ould Khoulli de Taoudénit ont tendu la main aux communautés toutes ethnies ou confessions religieuses confondues, aux partenaires techniques et financiers pour créer les conditions de vie meilleure aux populations dont la majorité sont constituées de femmes et d’enfants tout en demandant le soutien et les conseils de tous pour amener à bon port le bateau paix Mali.

A Tombouctou comme à Taoudénit, la visite des locaux a mis fin aux cérémonies. Mopti sera la prochaine étape.


A. M. C. avec le MRN

L’Indicateur du Renouveau du 29 Août 2017

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2017 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés