Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Dossier
TABC : Maouloud Ben Kattra à Tunis

Le ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Maouloud Ben Kattra, a participé au Forum de Tunisian African Empowerment appelé Forum de l’émancipation des approches sur la formation professionnelle et l’enseignement supérieur à Tunis, en Tunisie.

Douze ministres africains et des délégations venues de 19 pays africains ont effectivement pris part, les 22 et 23 août 2017, à la 1re édition du "Tunisian African Empowerment Forum", organisé par Tunisia Africa Business Council (TABC).
La cérémonie d’ouverture a vu la participation de haut niveau de S. E. Youssouf Chadad, chef du gouvernement tunisien, accompagné de six ministres et une secrétaire d’Etat. L’Afrique est présente à travers une douzaine de ministres en charge des Enseignements supérieurs et de la Formation professionnelle, dont Maouloud Ben Kattra et Pr. Assétou Founè Samaké Migan. Maouloud Ben Kattra était accompagné pour la circonstance de directeurs généraux du Fafpa, Mohamed Albachar Touré, et de l’ANPE, Ibrahim Ag Nock.

Des échanges fructueux ont été organisés et des panels constitués autour des experts du secteur de l’emploi et de la formation, de l’enseignement supérieur et ceux de la formation professionnelle. 

La première journée a porté sur des thématiques portant sur l’analyse des besoins en compétences pour consolider l’économie des pays d’Afrique à travers l’enseignement universitaire. 

La deuxième journée a porté sur des thèmes orientés sur l’expérience tunisienne dans le domaine de la formation professionnelle, les conditions d’accueil et d’hébergement, la culture entrepreneuriale, l’incubation et l’innovation. 

L’espace du forum a été une occasion de donner et de savoir et le leitmotiv est : "L’Afrique parle avec l’Afrique". Le message commun est celui de voir comment améliorer l’offre de l’éducation et surtout permettre de former des ingénieurs, des techniciens d’agriculture et autres. Les métiers et les corps de métiers porteurs ne peuvent accroître dans nos pays si les modules de l’enseignement donné dans nos universités et la formation professionnelle ne sont pas en phase avec la mondialisation.

Selon le ministre tunisien de l’Enseignement supérieur : "Nous avons des potentialités énormes en Afrique : 9 millions d’étudiants en Afrique et le taux de rentabilité interne (Tri) des universités privées est de 21 % pour dire que l’économie du savoir est un véritable créneau pour l’émancipation des ressources humaines et surtout pour donner des réponses ciblées et participatives aux problèmes de chômage ». 

Le forum de Tunis a été une réussite à tous les égards. La partie Tunisienne promet de former nos demandeurs d’emplois dans des corps de métiers, issus des secteurs porteurs clés de notre économie. 

Maouloud Ben Kattra a salué l’initiative et a promis de tout mettre en œuvre, pour mieux faire réussir cette coopération dont la finalité est de rendre adéquats les profils de nos demandeurs d’emploi avec les exigences du marché du travail. 

Un autre axe important est celui du co-financement des projets structurants dans les domaines des secteurs primaire et secondaire, par le truchement du développement des potentielles réserves en Tic du secteur tertiaire. Sur ce registre l’enseignement du virtuel a été abordé et les recommandations pour sa consolidation ont été validées. 
Vivement la prochaine réunion à Bamako, pour la consolidation des acquis dudit Forum.

CCOM/MEFP

L’Indicateur du Renouveau du 25 Août 2017

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2016 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés