Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  L’ Indicateur du Renouveau
Sur la sellette du MODEM : Le ministre de l’Emploi accuse l’opposition

Stupéfait par le chiffre donné par le ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Maouloud Ben Kattra, sur la création d’emploi au Mali, les jeunes chômeurs, à travers le Mouvement national des chômeurs et des sans-emplois du Mali (Modem) doute de la véracité de ces données et souhaitent des explications plus détaillées. Face à cette demande légitime des jeunes chômeurs, le ministre Ben Kattra voit en cela une manipulation politique.

Apparemment toutes initiatives contradictoires aux propositions et actions du gouvernement sont orchestrées par l’opposition. C’est du moins ce que laissent croire les gouvernants. Une fois de plus, le ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle a confirmé cet entendement, en jetant la responsabilité de l’initiative de demande d’explication des jeunes chômeurs du Mali sur la création de plus de 98 % de 200 000 emplois promis par le président de la République.

"Nous sommes dans un pays avec plus de 200 partis politiques et la mission des partis politiques, c’est de concourir à l’exercice au pouvoir. Et vous savez quand on veut concourir au pouvoir, à la tête d’un pays tous les moyens sont bons pour y accéder, même s’il faut fouiller au pied de l’association des chômeurs du Mali. Mais moi Ben Kattra je ne souhaite pas arriver là en mentant à des jeunes, mais en les accompagnants, en leur conseillant, en restant ouvert pour eux", a-t-il déploré.

Par cette déclaration, est-ce l’ancien syndicaliste voulait juste dire aux jeunes chômeurs qu’ils sont dépourvus de raison pour penser par eux-mêmes ? Voulait-il simplement médire des adversaires politiques et plaire à son nouvel employeur ? A la guerre, tous les moyens sont permis.

Y. C.

07 Aout 2017

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2017 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés