Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  22 Septembre (hebdo du lundi)
Hadj 2017 : Que d’innovations et de facilitations

Il s’agit, entre autres, de la baisse du tarif qui est passé de 2 625 000 FCFA en 2016 à 2 364 235 FCFA cette année ; l’augmentation du quota de 47% passant ainsi de 9000 à 13 323 pèlerins.

Les 13 323 pèlerins maliens sont fins prêts. Le 1er convoi quittera Bamako le 06 Août. Cette annonce a été faite par le Directeur général de la Maison du Hadj, Dr Hamza Maïga, le samedi 29 juillet dernier, au Centre culturel islamique de Hamdallaye. C’était à l’occasion de la cérémonie de clôture de la formation générale initiée à l’intention des candidats maliens pour le hadj 2017.

La cérémonie était présidée par le ministre des Affaires religieuses et du Culte, Thierno Amadou Oumar Hass Diallo. Elle s’est déroulée en présence du Consul de l’Arabie Saoudite au Mali et d’une foule nombreuse de pèlerin et de fidèles musulmans.

Cette formation générale des pèlerins faut-il le rappeler est une initiative des plus hautes autorités de notre pays en vue de les préparer et les mettre dans les conditions idoines pour qu’ils puissent convenablement accomplir leurs hadj comme cela se doit.

Cinq jours durant, les candidats maliens pour le Hadj 2017 ont reçu une formation de qualité sur les bonnes pratiques du Hadj.

Après la lecture du Coran, le ministre des Affaires religieuses et du Culte a prodigué des conseils aux pèlerins tout en leur rappelant les attentes du gouvernement. « C’est en ambassadeurs que vous retrouverez à la Mecque avec vos frères musulmans de par le monde. Et c’est dans la communion, l’entraide et l’unité que vous accomplirez vos devoirs religieux. Et c’est de cette même attitude qu’on attend de vous au retour ici » a dit Amadou. Il a par ailleurs a salué l’engagement du chef de l’Etat dans l’amélioration des conditions de l’accomplissement du Hadj, dans la dynamisation des relations entre notre pays et l’Arabie Saoudite et rappelé sa détermination à tout mettre en œuvre pour apaiser le climat social et le rétablissement de la Paix.

Selon le Directeur général de la Maison du Hadj, plusieurs innovations et de facilitations ont été apportées à l’organisation du Hadj, grâce à aux efforts des plus hautes autorités du pays. Il s’agit notamment de la baisse du tarif qui est passé de 2 625 000 FCFA en 2016 à 2 364 235 FCFA cette année, soit une baisse de 150 000 FCFA ; l’augmentation du quota de 47% passant ainsi de 9000 à 13 323 pèlerins. D’autres innovations ont concerné la gestion des passeports, le prix des moutons de sacrifices laissés aux candidats eux même ; le nombre des délégués a été également revu à la hausse, dans l’objectif de faciliter l’accomplissement du Hadj. Sur le quota de 13 323 accordé au Mali, le gouvernement a octroyé 11 000 aux agences de voyage. Dans le souci d’atteindre le plus grand nombre de pèlerins, Dr Hamza Maïga dira que la formation a été étendue cette année à trois capitales régionales ( Kayes, Sikasso et Ségou).

Dr Hamza a profité de l’occasion pour donner les dates de départ et de retour. « Le 1er convoi de la filière gouvernementale est fixé au le 6 Août prochain. Les retours sont prévus dans les mêmes conditions que les départs et débuteront le 6 Septembre » a-t-il dit.

Mohamed Naman Keita

Du 3 Août 2017

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2017 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés