Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Le Républicain
Diffusion des outils d’aide à la décision du PCDA : Remise des documents hier par le coordinateur au département de l’Agriculture

Sous la présidence du secrétaire général du Ministère de l’Agriculture, Dr Abdoulaye Hamadoun, représentant le ministre de tutelle, s’est tenue, hier mercredi 2 Août 2017, au sein du département de l’Agriculture, l’atelier de remise des outils d’aide à la décision du Programme Compétitivité et Diversification Agricole (PCDA).

L’évènement s’est déroulé en plusieurs phases, en présence du coordinateur de PCDA, M. Fodé Konaté, les représentants des organisations internationales et de la coopération Bilatérale, les chefs des services techniques et des projets et programmes, les représentants des acteurs des filières agricoles. L’on note l’intervention du secrétaire générale du Ministère de l’Agriculture, la remise des documents, la présentation de la démarche d’élaboration des plans de compétitivité filières, la présentation de la démarche d’élaboration es référentiels technico-économiques et des Kit montage de projets, la présentation de la démarche d’élaboration des guide d’irrigation, des discussions et échanges.

Cette cérémonie, dit le secrétaire général, consacre la mise à disposition de différents outils, élaborés par le PCDA dans le cadre du développement des capacités des acteurs, singulièrement en matière d’orientations et de références pour la prise de décisions. Le PCDA, dit Dr Abdoulaye Hamadoun, à travers la composante1 (innovation et diffusion de technologie) et la composante 2 (amélioration de la performance des filières agricoles), a élaboré plusieurs outils destinés à être vulgarisés auprès des différents professionnels des filières, des services techniques de l’Etat et des structures d’appui. Des outils, dit-il, qui sont de trois catégories : l’amélioration de la compétitivité, les techniques de production et de transformation sur les filières animales et horticoles (les plans de compétitivité filières, les référentiels technico-économiques), les kits d’entreprises agricoles et les guides de systèmes d’irrigation. Selon lui, le plan de compétitivité est un véritable outil d’orientation et de référence pour la prise de décisions sur les investissements stratégiques entrepris au niveau des filières prioritaires ciblées par le PCDA. Il vise, ajoute le secrétaire général, à fournir un tableau de bord avec une série d’outils pour opérationnaliser les plans de développement stratégique filière réalisés par le PCDA dans le cadre d’une concertation public privé. Le référentiel technico, souligne-t-il, est une fiche technique et économique caractérisant l’utilisation d’une technologie sur une spéculation ou un produit donné. « Il sert d’outil pratique et décisionnel pour les promoteurs des sous projets dans le choix des technologies diffusé par le PCDA », déclare le secrétaire général. Le Kit, ajoute Dr Abdoulaye Hamadoun, constitue une évaluation quantitative et financière de l’ensemble des équipements, infrastructures et outils techniques et technologiques et renseigne les promoteurs des sous projets sur le coût d’investissement en fonction des options techniques appliquées. « Je voudrais saluer le partenariat entre le PCDA et les acteurs des filières et avec les services techniques de l’Etat, dans le cadre de la réalisation de ces outils pour l’ensemble des acteurs des différentes chaînes de valeur et produits concernés. 

Je le remercie également pour ses multiples et importantes réalisations et à travers lui, la Banque Mondiale, bailleurs de fonds. Ainsi, j’encourage l’équipe intérimaire de PCDA à diligenter la préparation de la nouvelle opération devant naître des cendres du PCDA et je les rassure ici de l’accompagnement sans faille de notre département pour la concrétisation de ce nouveau projet dans les meilleurs délais », a indiqué le Dr Abdoulaye Hamadoun. Mise en œuvre en 2006 par le gouvernement malien avec l’appui financier et technique de la Banque, le PCDA avait pour but de contribuer à la levée des contraintes critiques au développement d’un certain nombre de filières commerciales agricoles à haute valeur ajoutée pour lesquelles le Mali jouit d’un avantage comparatif et d’opportunités de marchés confirmées. Le projet a été exécuté pendant une période de dix ans et en deux phases. La première de 2006 à 2012 pour le projet initial. La seconde de 2013 à 2015 pour le financement additionnel. En somme, selon le coordinateur général du PCDA, Fodé Konaté, 713 sous projets ont été financés ; 800 hectares de mangues et papaye dont 600 à Bamako et 200 à Sikasso ; des centaines d’emplois crées.

Hadama B. Fofana

Du 3 Août 2017

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2016 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés