Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Dossier
Mali-France : Deux financements conséquents pour les populations vulnérables de la région de Mopti

Ils rentrent dans le cadre du projet de renforcement de la sécurité alimentaire et économique de la Région de 1700 ménages dans le Cercle de Koro et de la construction et réhabilitation des infrastructures agro-pastorales, singulièrement hydrauliques, et d’autre part, de favoriser l’inclusion sociale des enfants et des jeunes talibés de Mopti

La signature des deux conventions de financement a eu lieu le 31 juillet 2017 à l’Ambassade de France entre SE Evelyne Decorps, d’une part et les ONG ACTED et Secours islamiques France, respectivement représentées par le directeur pays, Brian Malapel et le chef de mission Patrick Senia. Il s’agit, d’une part, du projet de renforcement de la sécurité alimentaire et économique de la Région de 1700 ménages dans le Cercle de Koro et de la construction et réhabilitation des infrastructures agro-pastorales, singulièrement hydrauliques, et d’autre part, de favoriser l’inclusion sociale des enfants et des jeunes talibés de Mopti.

Financé pour un montant global de 459.169.900 FCFA (soit 700000 Euros), le projet a une durée d’un an. Le premier, d’un montant de 327 978 500 Fcfa, est une réponse immédiate aux violences des dernières semaines dans le cercle de Koro en apportant des mesures visibles et concrètes dans le quotidien des populations, ainsi qu’un accès harmonieux aux ressources et aux opportunités. Il sera mis en œuvre par l’ONG ACTED. Son directeur pays, Brian Malapel, n’a pas manqué de féliciter la France pour son soutien à l’endroit d’ACTED et envers le Mali.

Le second projet, d’un montant de 203 346 670 Fcfa sera cofinancé à hauteur de 200 000 euros par la France et de 110 000 euros par l’ONG Secours islamiques qui en a la charge de sa mise en œuvre. Il devra favoriser l’inclusion sociale des enfants et des jeunes talibés de Mopti par une amélioration de leurs conditions de vie, de leur accès aux services sociaux de base et à l’emploi. Il s’agira également d’appuyer la restructuration des écoles coraniques avec l’appui des associations de maitres coraniques. Selon le chef de mission de secours islamiques, Patrick Senia qui a remercié, l’ambassade pour ce financement, il y a environ 600 écoles coraniques dans la région où se trouvent, par endroit, plus d’enfants que dans les écoles ordinaires.

Ces deux projets interviendront aux côtés des services techniques de l’Etat, afin de les accompagner dans la mise en œuvre des services sociaux de base au bénéfice des populations vulnérables. Selon SE Decorps Evelyne, ils contribueront, en complément des efforts du gouvernement malien et de ceux des autres partenaires, à une réponse globale et cohérente en faveur des populations les plus vulnérables de la Région de Mopti.

« L’appui à la stabilisation du Mali est une priorité de l’aide française qui s’est élevée à plus de 100 millions d’euros depuis la crise », a conclu l’ambassadrice de France.

Daniel KOURIBA

Le 22 Septembre du 3 Août 2017

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2017 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés