Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Le Républicain
Vive polémique autour du projet de révision constitutionnelle : Le Mouvement de veille Démocratique convie les deux camps à privilégier l’intérêt du Mali

La vive polémique autour du projet de révision constitutionnelle qui fait couler beaucoup d’encre et de salive et qui est entrain de diviser les maliens chaque jour était le plat de résistance de la conférence de presse organisé le Samedi 29 Juillet 2017 à la Bourse du travail par les jeunes du Mouvement de veille Démocratique. Au cours de cette conférence les jeunes du Mouvement ont convié les deux camps à savoir celui du ‘’OUI’’ et du ‘’Non’’ à privilégier l’intérêt du Mali.

« Le projet de révision constitutionnelle continue de faire couler beaucoup d’encre et de salive que ce soit dans les familles, dans les quartiers, dans les bureaux ainsi que dans les grins de Bamako, du Mali sans oublier les maliens de la diaspora », a signalé le président du Mouvement de veille Démocratique Ibrahim Sy, avant d’ajouter que cela découle de l’intérêt et de l’amour de leur pays qu’est le Mali, un Mali meurtri par des crises à répétition. « Le Mali terre des grands empires, des grands hommes et de dialogue ne doit point subir une telle polémique autour de ce projet de révision constitutionnelle », selon lui. Il a noté que les deux camps à savoir celui du ‘’Oui’’ et du ‘’Non’’ au delà des marches, meetings et autres canaux de revendications doivent chercher les voies et moyens de s’asseoir sur une même table, de discuter largement sur les points de désaccords et de mettre l’intérêt du Mali au dessus des intérêts partisanes. « Chaque camp à ses arguments, nous les invitons à un dialogue fécond afin de dissiper le climat délétère régnant dans le pays à cause de ce projet de révision constitutionnelle », préconise-t-il. Le président du Mouvement de veille Démocratique a signalé que beaucoup de maliens ignorent le contenu du projet de révision constitutionnelle. Il a donc convié les deux camps à une retenue dans le but de l’apaisement du climat social et à mener des campagnes de sensibilisation afin que la majeure partie des maliens puissent assimiler le contenu du projet. Ibrahim Sy a passé en revue certains articles du projet de la révision constitutionnelle qui, selon lui, font objet de discorde entre les maliens et la charte de la cour africaine des droits de l’homme et du peuple tout en les appelant à mettre le Mali au dessus afin de permettre à notre pays de traverser ces moments difficiles de son histoire et de retrouver sa place dans le concert des nations au bonheur de toutes ces filles et fils. Moussa

Samba Diallo

Du 2 Août 2017

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2017 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés