Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Bon a savoir
Prévention contre les épidémies des maladies infectieuses : Le projet EAH de l’Unicef enchante

L’Unicef a organisé ce jeudi 20 juillet 2017 à Mamissa dans la Commune de Zantièbougou, située à 45 km de Bougouni, une visite des réalisations dans le cadre de son projet de promotion d’eau, assainissement et hygiène (EAH) dans les structures de soins des districts sanitaires de Sikasso et Koulikoro

Le projet de promotion d’Eau, Assainissement et Hygiène (EAH), fruit de la bonne collaboration entre l’Unicef et l’Union Européenne, a été lancé en novembre 2015 pour deux ans. L’objectif de ce projet est de contribuer à la prévention et au contrôle des épidémies de maladies infectieuses, y compris la maladie à virus Ebola (MVE). Pour ce faire, le projet a permis de mettre en place au niveau de 263 structures de soins des régions de Sikasso et Koulikoro un paquet Eau, Assainissement et Hygiène (EAH) pour améliorer l’accès à l’eau potable, la mise en place d’un système durable de gestion des déchets biomédicaux, et le renforcement de la lutte contre les vecteurs de maladie à travers la constructions des blocs de latrines adaptées. Le montant des réalisations est estimé à 5 millions d’Euros (soit environ 3 milliards de F CFA). Le projet qui prendra fin cette année touchera à environ 2 400 000 personnes résidant dans les districts sanitaires ciblés.

Dans le cadre de l’accès à l’eau potable, c’est 73 nouveaux forages qui ont été exécutés et 29 autres ont été adaptés. S’agissant de l’amélioration du système durable de gestions des déchets biomédicaux, le projet a réalisé 179 plateformes modernes et 54 latrines dans le cadre du renforcement de la lutte contre les vecteurs de maladie.
Visite des réalisations

Pour voir de visu les réalisations, l’Unicef en collaboration avec le ministère de la Communication et de l’Economie numérique avec la presse a organisé une visite du Cscom de Mamissa, bénéficiaire du paquet complet qui comprend l’Eau,
l’Assainissement et l’Hygiène (EAH). Sur place, la délégation a visité les réalisations composées d’un château d’eau, une plateforme modernes d’incinérateur biomédicaux, et un bloc de latrines. Grâce à l’adduction d’eau, toutes les salles de soins sont équipées d’un point d’eau pour renforcer l’hygiène post opératoire.

« Cette réalisation d’eau a permis de doter la population de Mamissa d’eau potable, ce qui contribue largement à l’amélioration de la santé de ses populations du village », a indiqué le médecin chef du Cscom, Souleymane Coulibaly. Il a exprimé toute sa satisfaction des réalisations du projet et remercié l’Unicef et son partenaire l’Union Européenne pour le geste. Le chef de village et le président du Cscom ne se sont pas soustraient de ces propos.

« C’est un ouf de soulagement, puisque notre village, avant cette réalisation de château, était confronté à d’énormes difficultés d’eau potable. Un mauvais souvenir dans les oubliettes », a confié le chef de village, Bakary Mariko. Il faut ajouter que l’air de santé de Mamissa couvre environ 14 villages.

A en croire les acteurs de l’Unicef, le projet a contribué largement au renforcement du dispositif sanitaire dans le cadre de la lutte contre la maladie à virus Ebola qui a menacé notre pays entre 2014-2015. A travers ce projet, en plus des paquets offerts, 3000 leaders communautaires et 621 agents ont reçu des formations dans le cadre de l’assainissement et de l’hygiène pour une lutte implacable contre les épidémies infectieuses.

La visite était placée sous la conduite de M. Crescent Dabou, administrateur du projet. Le ministère de la Communication et de l’Economie numérique était représenté par Assana Diawara, conseiller technique.

O.D.

L’Indicateur du Renouveau du 21 Juillet 2017

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2016 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés