Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  22 Septembre (hebdo du lundi)
Congres du Collectif des agents contractuels de l’Etat : le renouvellement des instances au menu des échanges

Ils sont au nombre de 3000 agents contractuels de l’Etat des années 2011-2012 venus de l’ensemble des régions du Mali et du District de Bamako pour prendre part à cette rencontre

Le secrétaire général du ministère de la Jeunesse et de la Construction citoyenne, Drissa Guindo, a présidé le samedi dernier, à la Maison de la presse, l’ouverture des travaux du congrès du Collectif des agents contractuels de l’Etat, des années 2011-2012. C’était en présence du président dudit collectif, Abou Traoré, ainsi que les délégués venus de l’ensemble des régions du Mali et le District de Bamako. L’ordre du jour de ce congrès portait sur le renouvellement des instances dirigeantes du collectif.
Dans son mot de bienvenue le président du collectif a d’abord salué vivement le gouvernement pour les multiples efforts consentis quant à l’apaisement des crises sociales et des mesures sécuritaires prises pour lutter contre les attaques et actes de barbarie vécus au Nord. Abou Traoré a ensuite fait un véritable plaidoyer sur la situation des agents contractuels de l’Etat. Cette journée du congrès marque le déclin d’une catégorie de personnels de la fonction publique, celle des agents contractuels de l’Etat, régis par le décret N°20116051/P-RM du 10 février 2011 a estimé Abou Traoré. Ce sont des fidèles agents de l’administration, servant dignement, efficacement et loyalement leurs services depuis les années 2011-2012, sous la houlette du ministère du Travail, de la Fonction publique et des Relations avec les Institutions, mis à la disposition des différents services administratifs, à travers le pays et ce depuis plus de six ans, en pleine tâche aux cotés des fonctionnaires de l’Etat, dans les conditions très dérisoires liées aux traitements symboliques mensuel, malgré les efforts inlassables que nous mettons en œuvre au profit de l’administration, a-t-il expliqué. Ce sont des détenteurs des diplômes de Master, Maitrise, DUT, BT, CAP et DEF, avec un effectif de plus de 3000 agents contractuels. Par ailleurs, ils ont sollicité le gouvernement pour la prise en compte de leurs diplômes de formation dans leurs traitements salariaux. A cet effet ils se sont dit également disposés conformément à leurs profils, à répondre pleinement à toutes tâches administratives qui leurs seront assignées. « Apres avoir rapproché quasiment tous les départements ministériels et toutes les institutions, et les chefs religieux et coutumiers pour la circonstance pour les informer et de solliciter leur concours, nous peinons jusqu’ ici à avoir une solution a notre situation » a regretté le président du Collectif des agents contractuels de l’Etat. « Conscients de tous les problèmes auxquels le gouvernement est confronté, nous sollicitons, à défaut de l’intégration dans un délai raisonnable à la fonction publique, la promptitude de régularisation administrative en vue de bénéficier des emplois et salaires conformes à leurs diplômes et qualifications », réclame-t-il. Les agents contractuels de l’Etat ont lancé un SOS à SEM Ibrahim Boubacar Keita, afin de bien vouloir les assister dans cette crise professionnelle qu’ils sont en train de traverser.

Pour sa part, le secrétaire général du ministère de la Jeunesse et de la Construction citoyenne, Drissa Guindo, a d’abord salué et félicité au nom de son ministre empêché, ces agents contractuels de l’Etat pour leur esprit citoyen marqué par le dialogue, la courtoisie comme stratégie de résoudre des difficultés auxquels ils sont confrontés, avant de se réjouir de la tenue de la présente assise. Cette assisse est venue, selon lui, à point nommé, car elle permettra de faire des diagnostics sans complaisance de la vie actuelle du Collectif, des difficultés et des contraintes pour afin trouver une solution idoine à ces problèmes. Pour terminer, il s’est engagé de transmettre fidèlement au ministre de la Jeunesse et de la Construction citoyenne, les conclusions issues de ce congrès.

AM Touré

Du 03 Juillet 2017

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2016 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés