Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Autres Actus
Assainissement à Lafiabougou : Adieu Kilimandjaro !

ASSAINISSEMENT A LAFIABOUGOU

Le "mont Kilimandjaro", estimé à environ 700 000 m3 de déchets à côté du cimetière de Lafiabougou, a été évacué pour près d’un milliard de F CFA.

La joie était immense lundi à Lafiabougou avec la cérémonie de fin des travaux d’évacuation et de ramassage des déchets solides du dépôt de transit. Cette cérémonie était présidée par le ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable, Mme Kéita Aïda M’Bo. Elle avait à ses côtés les autorités administratives et communales, le cabinet et les directeurs centraux du MEADD.
Le dépôt de transit de Lafiabougou, surnommé "mont Kilimandjaro" de par la taille et du volume des ordures qui l’engorgeait, estimés entre 500 à 700 000 m3, n’est donc plus. Il était devenu source de conflit entre la population et les autorités communales, voir objet d’accusations mutuelles entre les mairies de la Commune IV et du district pour son évacuation.
Le MEADD s’est saisi le dossier pour faciliter son évacuation au grand bonheur des populations riveraines. Les travaux, commencés en novembre 2016, se sont achevés en mars 2017. Le coût de l’opération est estimé à environ 1 milliard de F CFA.
Les travaux ont été exécutés par la Société d’exploitation de sable et de gravier (SESG) d’Abidine Yattara. La municipalité a salué cette œuvre à l’actif de Mme Kéita Aïda M’Bo, qui n’a ménagé aucun effort pour soulager la souffrance des populations de Lafiabougou et de Djicoroni-Para. Le Conseil communale de la Commune IV a réitéré son soutien aux actions d’assainissement de Mme le ministre et pris l’engagement de prévenir un tel désastre. Un comité de veille sera prochainement installé pour pérenniser l’acquis. Les notabilités également ont abondé dans le même sens que la municipalité.
Le MEADD a rappelé les difficultés qui ont jalonné les travaux et promis l’aménagement prochain du site ainsi que l’évacuation du collecteur non loin du dépôt pour le drainage des eaux de ruissellement à quelques encablures de la saison des pluies. 
Le MEADD a promis de doter les familles riveraines de poubelles. Et de promettre qu’en marge de la Quinzaine de l’environnement des prix seront décernés dans le cadre du concours Bamako ville propre. 
Un hommage a été rendu à M. Kanté, l’un des chauffeurs du SESG, victime d’un accident de circulation pendant ces travaux.

O. D.

L’Indicateur du Renouveau du 19 Avril 2017

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2016 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés