Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Sur le fil de l’actu...
Ministère de la Défense et des Anciens Combattants : Tièna Coulibaly prend le commandement

Précédemment ambassadeur plénipotentiaire du Mali aux Etats-Unis d’Amérique, Tiéna Coulibaly, nommé ministre de la Défense et des Anciens Combattants à la faveur du dernier remaniement ministériel, a officiellement pris fonction le week-end dernier. Devant les hauts gradés de l’armée malienne, il s’est engagé à redorer le blason de la grande muette.

Le successeur du Premier ministre Abdoulaye Idrissa Maïga au Ministère de la Défense et des Anciens Combattants a officiellement pris fonction le samedi 15 avril dernier. Il s’agit de Tièna Coulibaly qui était jusqu’à la date de sa nomination à la tête du département de la Défense, Ambassadeur du Mali aux Etats-Unis d’Amérique.

En 2012, au plus fort de la grave crise que le Mali a connu, il était ministre de l’Economie et des Finances. Pendant cette difficile période de transition intervenue après le coup d’Etat du 22 mars 2012 suivie de l’occupation des deux tiers (2/3) du territoire national par des groupes armés rebelles et terroristes, Tièna Coulibaly avait réussi la prouesse de maintenir l’économie malienne à un très bon niveau pendant que la plupart des partenaires techniques et financiers avaient plié bagages. Grâce à lui, l’économie a continué à tourner normalement à travers les fonds propres de l’Etat et les fonctionnaires n’ont connu aucun retard dans le payement de leurs salaires.
Prenant la parole devant les officiers supérieurs et le personnel de son cabinet, le nouveau ministre de la Défense et des Anciens Combattants, Tièna Coulibaly a remercié le Chef de l’Etat Ibrahim Boubacar Keïta et son Premier ministre, Abdoulaye Idrissa Maïga, pour avoir placé leur confiance en lui. Avant de saluer les braves dames et hommes qui dit-il, ont choisi de mourir, s’il le faut, pour défendre le Mali, ainsi que les forces étrangères (Minusma et Barkhane) qui soutiennent le Mali dans la lutte contre le terrorisme.

Pour lui, le président la République, Ibrahim Boubacar Keïta, chef suprême des armées est l’homme le plus engagé pour redorer le blason des Forces Armées Maliennes (FAMa). Et son rôle en tant que ministre de la Défense et des Anciens Combattants consiste à traduire cet engament en acte concret. 
« En 2012, j’ai eu l’honneur d’être appelé dans le gouvernement de transition au moment où notre pays vivait une crise encore plus profonde que celle que nous connaissons aujourd’hui. Après les évènements du 22 mars, tous les partenaires avaient abandonné le Mali, les 2/3 de notre territoire étaient occupés, les besoins pour préparer la riposte étaient énormes et les ressources s’étaient fortement amenuisées. Le très très difficile rôle de ministre des Finances que j’occupais à l’époque était malheureusement de dire non, non et non encore. Et cela a amené beaucoup de personnes à avoir beaucoup d’appréhensions. Dans le gouvernement, chaque ministre pensait que le ministre des Finances était contre lui, mais en réalité, les ressources étaient très limitées et il fallait savoir bien les gérer » a-t-il rappelé. Avant d’inviter ses collaborateurs à n’avoir aucun apriori par rapport à sa fonction de ministre des Finances en 2012 et à celle de ministre de la Défense aujourd’hui.

« Hier j’étais ministre des Finances, je jouais ce rôle, aujourd’hui, je suis ministre de la Défense et jouerai ce rôle désormais. Je voudrai que personne n’ait aucun apriori avec mes rapports avec le Ministère des Finances et la nouvelle mission qui nous est confiée », a-t-il précisé.

En terminant ses propos, le ministre Tièna Coulibaly a mis à l’aise tous ses collaborateurs par rapport à son entière disponibilité à répondre à toutes les sollicitations.

« Ma porte reste grandement ouverte à tous et toutes et vous pouvez m’appeler à n’importe quel moment de la journée et ou de la nuit. Je ne voudrai pas que quelqu’un me dise, il était un peu tard, c’est pourquoi je n’ai pas voulu vous déranger. Non ! Non ! Il faut toujours me déranger, je suis entièrement disponible à tout moment, 24h/24 et 7j/7 », a-t-il précisé.
A noter que pour relever le défi sécuritaire, le département de la Défense et des Anciens Combattants a inscrit ses actions en trois axes majeurs. A savoir : la réforme des Forces Armées de Sécurité et de Défense, la mise en œuvre de l’accord pour la paix et la réconciliation et les opérations de stabilisation.

D’après le Secrétaire Général du Ministère de la Défense et des Anciens Combattants, Général Salif Koné, la Loi d’Orientation et de Programme Militaire votée en mars 2015, constitue le volet financier et consent une rallonge budgétaire de 514 milliards FCFA. Avec pour objectif de renforcer les capacités des FAMas en termes d’équipements militaires, d’entrainement et de renforcement des effectifs.

Une séance de photo de famille a mis un terme à la cérémonie de prise de fonction du nouveau ministre Tièna Coulibaly qui est la deuxième personnalité du gouvernement après le Premier ministre, Abdoulaye Idrissa Maïga.

Lassina NIANGALY

Le Tjikan du 18 Avril 2018

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2016 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés