Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Sport
Prise de fonction des membres du Comité de normalisation de la Femafoot « Le Mali s’attend à une suspension de principe de la Fifa », dixit Housseyni Amion Guindo

Après leur désignation le 14 mars 2017, les 19 membres du Comité de normalisation (Conor) de la Fédération Malienne de football (Femafoot), ont été renvoyé le 16 mars 2017, au Stade Ouezzin de Bamako par le ministre des Sports, Housséini Amion Guindo, à leur mission.

En exécution de la décision de dissolution de l’organe directeur fédéral et conformément au décret n°98-215/P-RM du 02 juillet 1998 régissant les activités physiques et sportives, dit Housséini Amion Guino dit « Poulo », j’ai, décidé, par décision n°2017-0012/MS-SG du 14 mars 2017, mis en place un comité provisoire qui aura pour mission, dans un délai n’excédant pas un an : de réunir la famille du football ; d’organiser le championnat national ; de rétablir les liens entre le Mali et les instances et les instances internationales du football (CAF et FIFA) ; de relire les textes qui régissent le football au Mali et de définir les relations entre la Fédération et l’Etat ; de professionnaliser le championnat national ; de procéder à l’audit administratif et financier du comité exécutif sortant de la Femafoot ; d’organiser une assemblée générale élective avec la participation de l’ensemble des acteurs du football. Et d’jouter, « c’est suivant décision n°2017-001/MS-SG en date du 8 mars 2017 et en application des dispositions de l’article 49 du décret n°98-2015/P-RM du 02 juillet 1998 régissant les activités physiques et sportives, que j’ai décidé de dissoudre l’organe directeur de la Femafoot ». Pour terminer, Poulo a précisé que le Mali s’attend à une suspension de principe de l’instance dirigeante du football mondial (Fifa). « Mais l’urgence pour nous, c’est d’abord l’union des cœurs et des esprits pour sortir notre pays de cette situation. Le Mali est éternel, le football sera éternel », déclare le ministre des Sports. Le président du Conor, Sidy Diallo, a, au nom de tous les membres, remercié le ministre de la confiance placée en eux pour sortir le football de la crise. « Un honneur et un challenge pour nous. On souhaite que l’accompagnement du mouvement sportif malien et du peuple malien, nous aiderons à sortir de cette situation. Car il s’agit du Mali, de son auras, de son prestige, de son rayonnement », dit-il. A souligner que la décision n°2017/0012/MS-SG du 14 mars 2017 fixant la composition et la liste nominative des membres du comité provisoire du football est modifiée, en son article 3. Ainsi, lire M. 

Ibrahim Boubacar, gestionnaire en lieu et place de M. Dionkounda Samabaly, comité des sages. Cependant, aucune explication n’a été fournie par rapport à ce changement. Est-ce une défection volontaire de la part de Samabaly Dioncounda ou une pression de son club, le Stade malien de Bamako ?

H.B.F

Le Républicain du 17 Mars 2017

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2016 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés