Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Dossier
Divorce : Une triste réalité au sein de notre société

La vie de couple n’est pas souvent un long fleuve tranquille.
Les périodes passionnelles succèdent parfois à des crises graves dues au manque de communication, de confiance, entre le couple. Très souvent, elles se terminent par un divorce. Ces séparations qui prennent de plus en plus de l’ampleur au sein de nos foyers sont liées à plusieurs facteurs.

Actuellement, la société malienne est confrontée à des divorces récurrents. Une chose qui était rare auparavant. Ce phénomène de plus en plus inquiétant prend de l’ampleur. Au cours de notre enquête, nous nous sommes rendu compte que les raisons de ces séparations sont multiples.
Selon un nonagénaire, au Mali, on pouvait faire plus de cinquante sans entendre parler de divorce. Mais maintenant, le mariage est devenu autre chose : « le mariage se fait aujourd’hui sur la base de l’intérêt et par amour ou confiance. Aujourd’hui, les hommes se marient sans chercher à connaître réellement la femme, ses parents et son entourage. Le choix de la beauté a eu raison des valeurs traditionnelles ». Selon lui, certaines femmes ne montrent leur vrai visage qu’après le mariage. Elles préfèrent les hommes dont les conditions financières sont bonnes.

Aux dires d’une vieille femme, la faute est imputable aux hommes. « Au début tout est rose, les souhaits de la femme sont exaucés. L’homme fait tout son possible pour que sa future épouse ne lui fasse pas de reproche sur le plan financier. Après le mariage, la réalité est autre », soutient-elle. Et d’ajouter : « si l’homme, responsable de toutes les dépenses, n’arrive plus à combler les besoins de sa femme, c’est le début des querelles interminables. Et les problèmes surgissent. La femme sans chercher à comprendre crée des scandales en oubliant son rôle de femme envers son mari ».

Par contre, pour Djélika Guindo, la stérilité de la femme et l’adultère peuvent provoquer le divorce, ou encore si le couple ne s’aime plus. Quant à Bréhima Sogoba, il trouve que plusieurs facteurs peuvent causer le divorce notamment le manque d’éducation familiale des jeunes, le manque de maîtrise du mariage, car certains confondent la vie en amoureux et la gestion du foyer.

Pour Seydou Traoré, ce sont les femmes qui provoquent le divorce : « quand on célèbre le mariage par intérêt, ça finira par ce même intérêt. Avant le mariage avait une valeur et un fondement, mais maintenant, ce n’est plus le cas à cause de l’éducation. Certaines femmes ne veulent pas se soumettre aux conditions du foyer ».

Bambo Traoré, stagiaire

Le Débat du 13 Mars 2017

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2016 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés