Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Situation du pays
Zahabi Ould sidi Mohamed, president de la CNDDR : "Huit sites de cantonnement sont prêts, 16 autres le seront bientôt…"

Malgré le regain de tension entre groupes armés et gouvernement, le président de la Commission nationale de désarmement, démobilisation et réinsertion, Zahabi Ould Sidi Mohamed, reste optimiste sur la mise en œuvre de l’accord pour la paix.

Selon Zahabi Ould Sidi Mohamed, le processus de DDR se poursuit normalement et les progrès visibles. "Huit sites de cantonnement sont déjà aménagés et 16 seront bientôt mis à notre disposition dont trois dans la région de Mopti", dit-il.

Comment rendre opérationnel le DDR ? La question est au centre d’un atelier de neuf jours à Fana entre les acteurs en charge de la mise en œuvre de l’accord pour la paix et la réconciliation issu du Processus d’Alger.

L’objectif est de discuter, orienter et renforcer les capacités des membres désignés pour siéger à la CNDDR en vue de l’opérationnaliser et de la rendre capable de mettre œuvre un programme national DDR efficace.

La rencontre s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de l’accord pour la paix et la réconciliation issu du Processus d’Alger, notamment dans son chapitre 8 relatif à la défense et sécurité.

Le président de la Commission nationale DDR a indiqué que le présent atelier va déterminer les modalités de déroulement d’opérationnalisation d’un programme national avec les coordinateurs régionaux et les partenaires.
"Il portera sur le concept opérationnel du DDR, processus de cantonnement, compréhension et mise en œuvre du projet de programme national de DDR, les études des cas sur les CNDDR et son fonctionnement", précise-t-il.

Selon lui, la Commission va bénéficier de l’appui technique de la Minusma. "Dans le processus, plusieurs services sont impliqués. Il est important de partager les expériences afin de réussir la mission. Et il doit être élargi à tous les niveaux pour que le processus soit inclusif. Déjà, sur le terrain, les résultats sont visibles : huit sites de cantonnement sont déjà aménagés et 16 seront bientôt mis à notre disposition dont 3 dans la région de Mopti".

Pour le représentant de la Coordination des mouvements de l’Azawad, Radwane Ag Mohamed Aly, c’est un pas important vers la mise en œuvre de l’accord. "Les aspects clés de la DDR stipulent que la CNDDR devrait être mis en place avec les représentants du gouvernement, des mouvements signataires et des communautés. Cette formation est un pas vers ce processus", explique-t-il, ajoutant qu’elle va enclencher le processus de cantonnement qui connait de difficultés depuis un moment et l’opérationnalisation du Moc dans tous les niveaux.

"Il faut que les acteurs se concertent, discuter. Parce que les canaux des armes ne peuvent pas tout résoudre…"

Bréhima Sogoba
L’Indicateur du 07 Mars 2017

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2017 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés