Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Presse
Sécurité des hotes du sommet Afrique-France : Le ministre Salif Traoré rassure

Une trentaine de chefs d’Etat est attendue pour le 27ème sommet Afrique-France. Une organisation qui nécessite un déploiement et des enjeux sécuritaires à la hauteur dans le pays pour la bonne tenue du sommet et des forums qui le jalonnent. Le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, Salif Traoré annonce 1000 agents pour assurer la sécurité des hôtes.

Le ministre de la Sécurité et de la Protection civile Salif Traoré, lors d’une réunion de mise au point des dispositions sécuritaires prévues pour le sommet a assuré que le sommet se fera dans les meilleures conditions de sécurité possibles. « Nous avons mobilisé des forces impressionnantes de l’armée malienne et bénéficions aussi de l’aide de la force française. Des équipes d’information et des agents sont déjà sur le terrain ». A-t -il déclaré.

Le ministre tranquillise en outre la population de la mobilité des forces engagées autour du sommet, malgré le fait que celui-ci se tiendra durant des jours fériés. En raison de la perturbation que le sommet engendrera, un plan de circulation a été élaboré et sera rendu public cette semaine. Pour que la population connaisse les itinéraires et les zones fermées de circulations durant ces deux jours.

Concernant les sites d’hébergement, le ministre a garanti un maximum de sécurité pour assurer aux étrangers un séjour agréable. Le commissaire divisionnaire Siaka B Sidibé se penche sur la collaboration avec la population. Selon lui, elle est un maillon important pour traquer des bandits. Il croit ferme qu’à ce prix l’on pourra diminuer le taux de banditisme.

Déjà beaucoup de nids criminogènes ont été détectés avec les informations. Et avec le renforcement des check points dans différents coins de Bamako, des armes à feu ont été appréhendés par les forces de l’ordre. Tous ces résultats sont réalisés grâce aux moyens mis à disposition de la direction.

Le représentant de cette direction, l’inspecteur principal de la police Yamadou B Kéita souligne que l’accent a été mis sur le volet équipement, infrastructure. Ainsi, d’octobre 2015 à aujourd’hui, 169 véhicules pick up et autres, 26 ambulances médicalisées, des camions citernes, des bateaux et pirogues, des centaines de motos tout- terrain, des appareils de reconnaissance, et des habits ont été donnés aux forces de l’ordre.
A cela s’ajoute la construction de deux commissariats de police, de 4 brigades de gendarmerie. Plus de 700 gardes de corps sont déjà formés pour la cause. Particulièrement aux techniques de garde rapprochée pour la sécurité des 34 présidents qui devraient effectuer le déplacement sur Bamako. Au total, plus de 10.000 agents de sécurité sont mobilisés pour veiller sur Bamako et environs pendant les deux jours du sommet.

Un dispositif sécuritaire spécial est déployé à travers les points sensibles de la ville notamment au niveau de l’aéroport international Modibo Keita, les deux ponts du centre-ville et sur le fleuve. Les responsables ont par ailleurs invité la population à plus de vigilance et à coopérer avec les forces de l’ordre.

Mariam Camara

L’Indicateur du Renouveau du 12 Janvier 2017

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2016 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés