Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Le Reporter
Le Groupe des patriotes du Mali souhaite la restauration de la coopération militaire Mali-Russie

À la faveur d’une conférence de presse tenue le jeudi 5 janvier 2017, dans la salle de conférence du Stade Ouenzin Coulibaly, le Gpm a sollicité l’aide de la Russie. Cette initiative tente à renouer les vieilles relations de coopération militaire entre le Mali et la Russie. Pour ce faire, le Gpm a décidé de réunir 8 millions de signatures pour appuyer sa demande auprès des autorités russes.

Selon le président du Groupe des patriotes du Mali (Gpm), Fodé Sidibé, le mouvement est parti de Ségou, lorsque le 3 janvier 2016, un groupe de patriotes, après analyse de la situation du pays, a fait le constat suivant : « Malgré la présence de la Minusma, de l’opération Barkhane, la signature de l’accord d’Alger, la situation est encore loin de se stabiliser. Pire, le pays court un risque réel de partition. Vu les efforts entrepris par une prétendue communauté internationale pour freiner l’opérationnalisation d’une véritable armée nationale autonome, aucun patriote malien ne doit rester passif face à une telle situation », explique ce groupe.

Le groupe des patriotes du Mali (Gpm) souhaite donc un appui logistique et des formations de la Russie pour sauver l’armée malienne. En d’autres termes, il envisage restaurer la coopération militaire entre le Mali et la Russie. C’est pourquoi, regroupés au sein d’un mouvement associatif, des Maliens de tous bords ont amorcé l’élan pour la collecte de 8 millions de signatures à travers une pétition adressée à l’Ambassade de la Fédération de Russie. Déjà, plus de 3.000.000 de signatures ont été déposées à l’Ambassade de la Fédération de Russie. Pour le mouvement, l’obtention de 8 millions de signatures permettra d’outrepasser la seule volonté du gouvernement, car le président élu n’a pas pu avoir 8 millions d’électeurs pour être président de la République.

Pour les membres du Gpm, au-delà des vicissitudes du temps, la coopération entre le Mali et la Russie doit aujourd’hui s’illustrer autrement au nom des intérêts supérieurs des peuples du Mali et de la Russie. Le mouvement entend par ailleurs organiser des manifestations en soutien à l’armée malienne tout en demandant à la Russie de prendre la main tendue du Mali.

Gabriel TIENOU

Du 11 Janvier 2017

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2017 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés