Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Le Reporter
« Solidarité-Emploi » à Ségou : synergie d’actions en faveur des réfugiés

Le ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Mahamane Baby, a officiellement lancé l’opération « Solidarité-Emploi », à Ségou, le 23 décembre 2016. L’opération consiste à recruter et à former 60 jeunes stagiaires pour l’encadrement et le suivi des populations des zones de retour des réfugiés, a expliqué le ministre Baby à l’entame de son propos.

Elle est initiée et mise en œuvre par le ministère de l’Emploi et de la Formation professionnelle et celui de la Solidarité et de l’Action humanitaire à travers l’Agence nationale pour l’emploi (ANPE), pour le premier, et la Direction nationale du Développement social (DNDS), pour le second, a révélé le ministre Baby. Aussi, a-t-il tenu à féliciter et à encourager les cadres de ces deux structures pour réussir la mise en œuvre effective de cette opération devant contribuer au renforcement de l’employabilité des jeunes et à l’expression de la nécessaire solidarité envers les populations qui ont été meurtries et traumatisées par les séquelles de la grave crise sécuritaire que notre pays a connue en 2012.

Le ministre Baby a ainsi saisi cette occasion pour remercier très sincèrement son collègue, Hamadoun Konaté, pour son engagement dans la recherche de solutions à l’épineux problème de chômage des jeunes, mais aussi et surtout, pour son souci de faciliter le retour, dans les meilleures conditions, de nos compatriotes réfugiés. « Depuis la signature de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali, issu du processus d’Alger, les plus hautes autorités, notamment SE El hadj Ibrahim Boubacar KEITA, Président de la République, chef de l’Etat, et le Premier ministre et chef du Gouvernement, Modibo KEITA, se sont engagées à créer les conditions nécessaires pour faciliter le retour, le rapatriement, la réintégration et la réinsertion rapides de toutes les personnes déplacées et mettre en place les mécanismes de prise en charge appropriés », a-t-il souligné avec force.

C’est un dispositif qui concerne 30 communes réparties entre les régions de Ségou, Mopti, Gao, Tombouctou et Kidal, a précisé le ministre Baby, avant de saluer l’initiative de ce partenariat public-public. « Vous trouverez auprès des autorités et des responsables des collectivités les appuis et les soutiens nécessaires à l’accomplissement de votre noble et exaltante mission », a-t-il rassuré les 60 stagiaires dans le sillage du Représentant du ministre de la Solidarité et de l’Action humanitaire. « Je souhaite, à l’heure du bilan, me réjouir de la très grande abnégation dont vous aurez fait montre au cours de votre contrat », a indiqué le ministre Baby, avant d’inviter les stagiaires à faire preuve d’engagement, de disponibilité, de dévouement, de courtoisie et, surtout, de compréhension face aux besoins multiples et pressants des populations démunies, désorientées et très souvent traumatisées. Le porte-parole des stagiaires a promis d’honorer la confiance ainsi placée en eux.

Source : CCOM/MEFP

Du 11 Janvier 2017

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2017 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés