Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Situation du pays
Première attaque au nord : Un soldat tué et 4 autres blessés, tel est le bilan d’une attaque

contre le check-point de l’armée malienne dans le cercle d’Ansongo. L’attaque en question a été menée tôt le vendredi 6 janvier 2017 par un groupe armé. Elle n’a pas été revendiquée pour le moment, mais la région de Gao n’a pas été du tout stable à cause des divergences entre les combattants des groupes armés de la localité. Plusieurs raisons peuvent expliquer cette attaque matinale de ce samedi 07 janvier 2017, car dans le cercle d’Ansongo, il y a plusieurs groupes armés nés des dissidences entre les communautés de la localité en plus des milices d’autodéfense. Il y a aussi le fait que les combattants sont abandonnés à eux-mêmes alors que leurs différents chefs sont à Bamako. Sans oublier la longue attente par rapport au cantonnement des éléments des groupes armés. Selon des sources militaires, la situation dans la région de Gao est très complexe. Ce qui fait que les soldats maliens ne sont pas à l’abri des attaques des combattants des groupes armés, qui viennent très souvent attaquer pour s’approvisionner dans les camps militaires ou tendre des embuscades aux escortes des différentes forces. L’attaque contre le check-point des soldats maliens dans le cercle d’Ansongo, qui a fait un mort et 4 blessés, est la première de cette année 2017.

Le Reporter du 11 Janvier 2017

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2017 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés