Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Dossier
Logement de copropriété : L’autre chantier du ministre Ousmane Koné

En appui au Programme des logements sociaux, le ministère de l’Urbanisme et de l’Habitat envisage une politique de réalisation d’immeubles servant de logement en copropriété. Le projet réduira le coût de viabilisation des terrains.

L’hôtel Radisson de Bamako a abrité hier, un atelier de validation de l’étude sur la gestion de la copropriété immobilière au Mali. Les échanges ont porté sur la législation de la réalisation d’immeubles servant de logements en copropriété. L’objectif du programme est de réduire le coût de viabilisation des terrains, d’économiser sur les terrains en logeant le maximum de personnes, créer une harmonie dans le cadre de vie et permettre aux occupants desdits logements d’entretenir des relations de solidarité.

Selon le ministre de l’Urbanisme et de l’Habitat, Ousmane Koné, ce mode de production de logements en copropriété a été expérimenté pour la première fois avec la réalisation par la Société d’équipement du Mali (Sema), des 80 appartements de Faladiè, composés de dix (10) immeubles de quatre (4) niveaux (R+3) comportant chacun 8 appartements. « Le projet a fortement contribué à l’atteinte des objectifs des autorités. Mais, toutefois, l’inexistence des textes relatifs à la copropriété, a occasionné des difficultés de plusieurs ordres parmi lesquelles la non prise en charge de la gestion des espaces communs d’où, la détérioration du cadre de vie des habitants de la cité. L’immeuble étant bâti sur un seul titre foncier, il est nécessaire de faire en sorte que les propriétaires des appartements puissent disposer de leurs titres individuels une fois le payement terminé. La problématique mérite une réponse adéquate… »

C’est pourquoi, a-t-il dit, « les 38ème et 39ème sessions du conseil d’administration de l’OMH en ont fait une priorité d’où cette étude dont les termes de référence ont été validés en atelier avec tous les acteurs concernés sur la question. Cette étude avait pour objet de faire des propositions d’amélioration du cadre institutionnel et de mise en place des organes appropriés de gestion de la copropriété aux 80 appartements. Le rapport de l’étude validé apportera, sans nul doute, les solutions tant attendues ».

Le ministre Koné a aussi déclaré que l’atelier offre ainsi l’occasion d’une réflexion sérieuse sur la sécurité judiciaire en vue de la réalisation des immeubles en copropriété dans une perspective de réduction des couts, de production massive de logements et de préservation des intérêts et droits des générations futures.

Bréhima Sogoba

L’Indicateur du Renouveau du 06 Janvier 2017

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2017 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés