Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Le Débat
Me Mountaga Tall Sur L’ORTM : « Aucun accord de rapatriement n’a été signé entre notre pays et M. Bert Koenders »

Le ministre de l’Economie numérique et de la communication, porte-parole du gouvernement, Me Mountaga Tall a mis fin à la folle rumeur qui a circulé faisant état de la signature d’un accord entre le Mali et l’Union Européenne sur le rapatriement des migrants. « Aucun accord de rapatriement n’a été signé entre notre pays et M. Bert Koenders », clarifie Me Tall sur l’ORTM.

Suivant les explications de Me Mountaga Tall, à la date d’aujourd’hui, le gouvernement du Mali n’a signé aucun accord avec quiconque pour rapatrier les Maliens de la diaspora vivant dans des conditions irrégulières en Europe.
Le ministre Tall est revenu sur l’esprit du sommet à la Valette en novembre 2015 qui a fait cas des questions migratoires. Selon lui, ce sommet qui a regroupé les pays africains et ceux de l’Union européenne a permis d’instaurer un dialogue de haut niveau. La suite logique de cette rencontre a été la visite du commissaire européen pour la coopération internationale et le développement dans notre pays et celle de M. Bert Koenders, au nom de la haute représentante pour les affaires étrangères et la sécurité de l’Union européenne.

Sur la signature de l’accord contre la migration avec M. Bert Koenders, Me Tall précisera qu’il n’a jamais été question d’autant plus que le Mali est un pays de tradition de vieille migration : « Les Maliens s’expatrient beaucoup mais pour autant, ils demeurent des Maliens à part entière avec tous les droits, tous les devoirs qui s’attachent à leur appartenance, à notre mère patrie. Ces compatriotes contribuent de façon décisive au développement de ce pays aussi bien au plan local. Et nous savons que leur contribution est supérieure à ce que nous apporte l’aide publique au développement ».

Autant de raisons pour le ministre Mountaga Tall de rappeler que nos compatriotes bénéficient de la protection de notre pays partout où ils se trouvent et en toute circonstance. « Aujourd’hui, aucun accord de rapatriement n’a été signé entre le Mali et M. Bert Koenders lors de sa visite dans notre pays le 11 décembre dernier », a lancé M.Tall.

Plus loin, Me Tall fera observer que le communiqué conjoint commun n’à rien avoir avec un accord. La quintessence du communiqué fait référence à trois points principaux : la création d’emploi, le problème de l’état civil, de la fiabilité des cartes d’identités et des passeports, de la gestion des foncières, de la protection des migrants et le programme d’accompagnement des personnes en situation irrégulière sur la base des standards conclus entre les deux parties.

Drissa Tiéné

Du 20 Décembre 2016

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2017 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés