Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Autres Actus
En un mot :Les amis du président et les Maliens

L’Algérie vient d’expulser dans des conditions inhumaines plus de 400 ressortissants maliens. Cette situation inacceptable est intervenue quelques jours après une visite grandiose du Premier ministre algérien couronnée par l’inauguration d’un boulevard en plein centre de Bamako au nom, selon le président IBK, "du frère et ami le Malien Bouteflika". L’actuel président algérien a effectivement une longue histoire avec notre pays pour avoir séjourné longtemps à Gao au moment de la guerre d’indépendance de son pays.

Mais le hic est que Boutef n’est pas le seul ami d’IBK à mal se comporter avec les Maliens vivant dans son pays. Nos compatriotes sont aussi traités comme moins que rien chez l’ami Obiang de la Guinée équatoriale que le chef de l’Etat a récemment visitée. Ils souffrent le martyre chez "l’ami de longue date" gabonais Ali Bongo Ondimba. Ils cassent le caillou chez le voisin mauritanien.

Le malheur de nos frères qui tentent l’immigration réside dans l’incapacité de nos autorités à hausser le ton. Même si l’on annonce qu’on va demander des explications au grand voisin algérien, déjà très "flou" dans la résolution de la crise malienne, le Malien lambda est convaincu que nos dirigeants manquent de courage.

DAK

L’indicateur du Renouveau du 14 Décembre 2016

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2016 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés