Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Le Débat
Festival international du riz : 20 000 festivaliers attendus dans la ville de Niono

La première édition du Festival international du riz (Festiriz) se tiendra du 21 au 25 décembre dans la ville de Niono. Placé sous le haut parrainage du ministre de l’Artisanat et du Tourisme, et sous la présidence du ministre de l’Agriculture, ce Festival sera coparrainé par Bakary Togola et Dadié Bah. Il sera marqué par des conférences-débats, des expositions agricoles et artisanales, une journée paysanne, des visites touristiques et des manifestations folkloriques. Au total, 20 000 festivaliers sont attendus pour un budget prévisionnel de 89 millions de FCFA.

Festiriz a été officiellement lancé le jeudi 8 décembre dernier dans la salle de conférence de l’APCAM au cours d’une conférence de presse. C’était en présence de Faliry Boly, président de l’interprofession riz ; Bakary Togola, président de l’APCAM ; Gaoussou Fofana, directeur régional du Tourisme et de l’hôtellerie. Abdoul Berthé, chargé de la visibilité du festival et Mahamane Traoré, représentant du ministre de l’Artisanat et du Tourisme, étaient également présents.

Dans son intervention, le président du comité de pilotage, Faliry Boly, a rassuré les festivaliers concernant la sécurité. Selon lui : « nous ne devons plus abandonner nos activités par peur des terroristes. Les terroristes peuvent frapper partout y compris en Europe. Donc battons-nous pour vivre. Le festival se fera bien dans la ville de Niono. La population locale est déterminée et les dispositions sécuritaires sont déjà en place pour faire de cette fête une réussite… ».

Pour Gaoussou Fofana, directeur régional du Tourisme et de l’hôtellerie, cette première édition sera riche en activités. Parmi ces activités, il a cité entre autre des conférences-débats sur le riz, le tourisme, la cuisson et la dégustation des mets à base de riz ; un salon d’exposition pour les entreprises agricoles, les producteurs et productrices de riz et les organisations paysannes ; des visites touristiques ; une journée paysanne.

De son côté, Abdoul Berthé a signalé que cette première édition verra la participation des experts du riz de la Belgique, du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire et du Sénégal. « Ils partageront leurs expériences avec leurs homologues maliens afin de permettre au Mali d’améliorer sa production agricole », a-t-il affirmé.

Considéré comme la capitale du riz, la ville de Niono est selon les organisateurs le meilleur choix pour un tel événement. En terme d’innovation cette édition, plusieurs recherches seront effectuées par les experts afin de diversifier les variétés de riz au Mali. « Notre but est aussi de mettre à contribution les différents mets à base de riz à travers un événement d’envergure internationale », a expliqué Abdoul Berthé. Il a aussi précisé que 20 000 festivaliers sont attendus pour cette édition dont le coût prévisionnel s’élève à 89 millions de FCFA.

Organisé par la préfecture de Niono en collaboration avec l’Interprofession riz, l’Office du Niger, l’Agence pour la Promotion du Tourisme Malien (APTM), le Festival international du riz (Festiriz 2016), qui sera un espace d’échange et de partage entre les acteurs du riz, vise à contribuer au développement durable et à la diversification des activités économiques dans la zone Office du Niger. Il a pour objectif de promouvoir le riz local ; de valoriser la culture du riz et faire du Mali la vitrine en Afrique de l’ouest ; d’investir dans la zone riziculture en vue de réduire le chômage et l’exode rural ; de favoriser la mise à disposition des jeunes des terres cultivables à l’Office du Niger.

Il ambitionne aussi de lutter efficacement pour l’amélioration des conditions de vie et pour la sécurité alimentaire. Festiriz vise à aider à la création des opportunités d’emploi en faveur des jeunes ruraux ; d’améliorer le positionnement de l’Office du Niger et des entreprises nationales de production du riz, d’engrais, d’insecticides et d’autres produits agricoles manufacturés localement sur le marché national et sous-régional.

Wassolo

Du 13 Décembre 2016

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2017 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés