Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Un peu d’histoire, d’art et de culture
Festithécafé : le thé de la cohésion et de la paix

Le Festival international du thé et du café (Festithécafé) remet le couvert du 1er au 4 pour "un verre de thé pour la paix au Mali". L’information a été donnée par la commission d’organisation le samedi 27 août 2016 au Palais de la culture.

La 2e édition du Festival international du thé et du café (Festithécafé) se tiendra du 1er au 4 septembre 2016. Cette année, l’événement se transportera sur les berges du fleuve Niger en face du Palais de la culture après le Parc national en 2015.

La commission d’organisation a organisé une conférence de presse au Café des arts le samedi dernier. La rencontre était présidée par Madia Ndiaye (président de la commission d’organisation). Il avait à ses côtés Yéli Ouattara, Kadiatou Samaké, respectivement chargée de communication et commerciale.

Les objectifs du Festithécafé sont, entre autres, la création d’emploi autour du thé, la promotion du thé, la vulgarisation des vertus thérapeutiques du thé. Au programme de ce festival : des expositions, de la dégustation, des rencontres, des échanges et exposés.

Si l’événement était axé sur le thé en 2015, pour agrémenter cette fête, les organisateurs ont songé cette année à ajouter d’autres produits comme le café, le lait, le sucre et la grillade, qui vont ensemble.

Les organisateurs invitent les autorités, les promoteurs et les marques de thé et de café à soutenir cette initiative porteuse. Selon eux, il ne s’agit pas de promouvoir la fainéantise, mais de susciter la création d’emplois et de divulguer les vertus du thé et du café, des produits très prisés au Mali.
Pour ce faire, des spécialistes seront là, venant d’ici et d’ailleurs pour expliquer tout sur le thé. Le Festival de Dakar sera là pour une visite professionnelle.

Le thé est cultivé dans le monde entier, principalement en Chine, en Inde, au Japon, etc. Le Mali en est producteur avec l’usine Farako à Sikasso. Il existe sur le marché différentes variétés : thé vert, thé blanc, thé noir, thés aromatisés, thés antioxydants, etc. Pour cette édition 2016, l’entrée sera gratuite afin de drainer un maximum de visiteurs. Les organisateurs misent sur 150 000 personnes.

Ousmane Daou

L’Indicateur du 29 Août 2016

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2016 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés